Mois de la pédagogie universitaire 2014

Se préparer au futur

Plusieurs s'entendent pour dire que les nouvelles technologies prendront une place prépondérante dans les études universitaires du futur.
Plusieurs s'entendent pour dire que les nouvelles technologies prendront une place prépondérante dans les études universitaires du futur.
Photo : Martin Blache

Dans 10 ans, ça ressemblera à quoi faire des études universitaires? En guise de préambule au Mois de la pédagogie universitaire 2014, le Service de soutien à la formation a lancé cette question aux étudiantes et étudiants de l’Université de Sherbrooke.

«Plus technologique», «Apprentissage par projets», «Plus de cours à distance ou en ligne», «Les MOOC auront une plus grande place», «Sans aucun papier ni crayon»… La majorité des répondants s’entendent sur un aspect central des études universitaires dans le  futur : la place prépondérante de la technologie.

Sous le thème Enseigner, apprendre, quel futur?, le 10e Mois de la pédagogie universitaire approfondira la question sous plusieurs aspects, dont les diplômes du futur, la classe inversée et la formation à distance. Les étudiantes et étudiants prendront aussi la parole sur ce thème : la FEUS et le REMDUS  présenteront des études sur la formation à distance et les modes d’évaluation aux 2e et 3e cycles.

L’Université de Sherbrooke est la seule université québécoise à faire preuve d’un si grand dynamisme pour la pédagogie universitaire. «Depuis 10 ans, nous organisons un mois complet d’activités. Un tel colloque interne qui dure aussi longtemps est très rare!» rappelle la vice-rectrice aux études, Lucie Laflamme.

Pour Serge Allary, directeur général du Service de soutien à la formation, une évidence s’impose : «Dans l’avenir, lorsque les enseignants entreront dans la salle de classe, l’enseignement tel qu’ils le pratiquaient n’existera plus. Il existera plutôt par petits morceaux.» Selon lui, les enseignants doivent se préparer dès maintenant à l’enseignement du futur pour mieux s’y adapter. «Le futur sera collectif et la formation à distance deviendra un incontournable», dit-il.

Pour sensibiliser et aider les enseignants à adopter de meilleures stratégies pédagogiques, de nombreux espaces d’échange seront organisés partout sur les campus jusqu’au 30 avril. «Les enseignants aiment échanger des idées, parler de leurs expériences et se nourrir de celles de leurs collègues», souligne Serge Allary.

Le Mois de la pédagogie universitaire sera lancé le 1er avril à 10 h 30 à l’Agora du Carrefour de l’information avec une activité divertissante sur le futur des études universitaires vu par les étudiants. L’événement sera animé par la vice-rectrice aux études, Lucie Laflamme, et le directeur général du Service de soutien à la formation, Serge Allary.