Nouvelles UdeS

Recyc-Québec certifie tous les campus de l'UdeS

Avec un taux de mise en valeur des matières résiduelles de 76,34 %, largement supérieur au seuil des 70 % requis pour cette catégorie, l’UdeS obtient une certification de bronze de Recyc-Québec.
Avec un taux de mise en valeur des matières résiduelles de 76,34 %, largement supérieur au seuil des 70 % requis pour cette catégorie, l’UdeS obtient une certification de bronze de Recyc-Québec.
Photo : Michel Caron

Recyc-Québec, la société québécoise de récupération et de recyclage, reconnaît une fois de plus la performance remarquable de l’Université de Sherbrooke dans la gestion des matières résiduelles en lui attribuant non pas une, mais bien deux certifications.

Recyc-Québec accorde une certification Ici on recycle de niveau 2 pour le Campus de Longueuil, une première depuis son ouverture. L’organisme souligne «l’implantation de différentes mesures de réduction, de réemploi et de recyclage-valorisation (3RV) de même que la réalisation d’actions de sensibilisation diverses qui démontrent bien l’importance que votre établissement accorde à une saine gestion de ses matières résiduelles». Cette certification couvre également le Parc Innovation à Sherbrooke.

De plus, Recyc-Québec renouvelle la certification Ici on recycle de niveau 3 Performance pour le Campus principal et le Campus de la santé. Avec un taux de mise en valeur des matières résiduelles de 76,34 %, largement supérieur au seuil des 70 % requis pour cette catégorie, l’UdeS obtient une certification de bronze. L’Université de Sherbrooke est la première université à obtenir ce niveau de performance dans la gestion des matières résiduelles.

«Nous sommes très heureux que nos efforts pour revaloriser les matières résiduelles soient reconnus par Recyc-Québec et que l’ensemble des installations de l’Université soit maintenant certifié. Mais nous sommes encore plus satisfaits de la collaboration de l’ensemble de la communauté universitaire qui nous permet de minimiser notre empreinte environnementale dans ce domaine», a commenté Alain Webster, vice-recteur au développement durable et aux relations gouvernementales et vice-recteur au Campus de Longueuil. «Maintenant, notre objectif est d’obtenir à court terme la certification de niveau 3 pour le Campus de Longueuil!»

Une saine gestion des matières résiduelles

L’Université a mis en œuvre un plan de gestion de ses matières résiduelles dès 2002. Elle s'engage depuis à améliorer la gestion des matières résiduelles selon les principes des 3RV (réduction à la source, réemploi, recyclage et valorisation). L’installation d’un système de récupération extérieur et intérieur, la construction d’un centre de tri, l'élimination des bouteilles d'eau à usage unique, le compostage des matières organiques et la réduction de la consommation de papier sont autant de mesures qui auront contribué à cette nouvelle certification du Campus de Longueuil et du Parc Innovation.

En ce qui a trait au Campus principal et au Campus de la santé, plusieurs mesures ont été prises afin de réduire et de mettre en valeur les matières résiduelles, contribuant à la performance exceptionnelle de l’Université : l'élimination de la vaisselle jetable, la construction d’une unité de compostage sur le Campus principal, la mise en place d’événements certifiés responsables et les projets pilotes de retrait des poubelles dans les classes.

D’autres mesures sont en cours de développement afin d’accroître la performance de l’UdeS, dont certaines seront annoncées conjointement avec la Fédération étudiante et la coopérative étudiante de l’Université de Sherbrooke.

Toutes ces réalisations contribuent au fait que, pour une deuxième année consécutive, l’UdeS se soit classée 1re au Canada et 6e au monde dans la prise en compte du développement durable, selon le Universitas Indonesia GreenMetric World University Ranking (WUR).