Histoire, jeu vidéo et ludification

Cours ouvert à toutes et à tous - Automne 2019

Les jeux vidéo représentent une industrie culturelle fort importante au Québec, la présence de plusieurs grands studios chez nous en est une preuve indéniable. Selon Emploi-Québec, 60 % de la main-d'œuvre totale de l'industrie canadienne des jeux vidéo se retrouvent à Montréal. Pour les historiennes et les historiens, cette situation représente une occasion de mettre leurs talents et leur passion au service de la création, de l’art et, il faut le dire, du plaisir de jouer.

Afin d'amener ses étudiantes et ses étudiants à explorer cet univers encore peu étudié, le cours HST287 Histoire, jeux vidéo et ludification sera offert à l'automne 2019 par le Département d'histoire de l’UdeS. L’approche originale et innovante de ce cours, basée sur l’étude de la représentation de l’histoire dans les jeux, une première au Québec, plaît beaucoup aux jeunes historiennes et historiens férus de jeux vidéo et d’histoire de l'art.

Inscription
Ce cours est ouvert à toutes et à tous. Il sera offert les lundis de 13 h à 16 h à compter du 26 août 2019. La période de choix de cours pour la session d'automne s'amorcera le 12 juin prochain. Pour vous y inscrire

Les jeux vidéo vus sous plusieurs angles

Ce cours, donné par Thierry Robert, historien travaillant pour les Bibliothèques de Montréal et spécialiste de la ludification, aborde les jeux vidéo sous plusieurs angles :

  • Représentation de l'histoire dans les jeux vidéo : Comment l’histoire est-elle représentée dans des jeux vidéo tels Assassin’s Creed, Total War, Civilization, etc.? Quelles sont les mécaniques employées? Quelles approches et perspectives historiques s’y retrouvent?
  • Analyse historique du jeu vidéo : L’évolution du jeu vidéo est étudiée en fonction des dates et des moments importants qui ont jalonné son développement, mais aussi en regard de l’histoire globale des loisirs, de la culture et du jeu.
  • Gestion de projet de ludification : analyser l'utilisation d’une approche ludique dans la diffusion de l'histoire et concevoir des processus de ludification.

Information sur le cours
Geneviève Dumas, responsable du baccalauréat en histoire
819 821-8000, poste 62100
Genevieve.Dumas@USherbrooke.ca

Des enseignants en histoire chez Ubisoft

Jean-Pierre Le Glaunec

Spécialiste de l'histoire d'Haïti et de l'esclavage, le professeur Le Glaunec a travaillé comme consultant pour Ubisoft dans la conception de Freedom Cry, la première extension du jeu Assassin's Creed IV. Dans le cadre de son travail, il a eu à répondre à plusieurs questions d'ordre historique pour améliorer le réalisme de Freedom Cry – dont le personnage principal, Adewale, est un ancien esclave. L'action du jeu se déroule à Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti) autour de 1735. Voyez ce reportage où il raconte son expérience de collaboration avec Ubisoft.

Évelyne Ferron

Le jeu Assassin's Creed Origins se déroule dans l'Égypte ancienne.

Photo : Ubisoft

La chargée de cours Évelyne Ferron a, quant à elle, agit à titre de consultante pour la conception du jeu Assasin’s Creed Origins. Une implication de plus de quatre années pour cette spécialiste de l’Égypte ancienne.

Évelyne Ferron a apporté de précieux conseils à l’équipe de développement du jeu pour s’assurer du réalisme de son environnement ouvert, cette nouvelle édition permettant entre autres d’explorer les grandes pyramides, les tombeaux secrets, le grand Sphinx et la bibliothèque d’Alexandrie. Pour en savoir plus sur le sujet