Aller au contenu

Adelphine Bonneau

Professeure adjointe

Champs d'intérêts

  • Histoire et archéologie de la culture matérielle
  • Art rupestre
  • Sciences archéologiques (archéométrie) et sciences de la conservation
  • Géochimie et géochronologie
  • Techniques de fabrication et réseaux d'échanges des objets en verre et des matières colorantes à l'époque moderne (XVIe - XIXe siècles)
  • Chaîne opératoire des sites rupestres en Afrique australe et dans le Bouclier canadien

Professeure affiliée aux départements de chimie et d’histoire, mes travaux se situent à la croisée entre histoire, archéologie et géochimie afin d’apporter une vision globale des sociétés du passé. Mes recherches portent sur l’étude de la culture matérielle et de l’art rupestre à travers les sources historiques et archéologiques. Elles sont complétées par l’emploi de la géochimie et de la géochronologie afin de redécouvrir la provenance des objets et des matières premières, les procédés de fabrication et leur âge.

En savoir plus sur la professeure Bonneau

  • 2010 - M. Sc. Mesures physiques appliquées aux matériaux du patrimoine culturel, Université Michel de Montaigne Bordeaux III
  • 2016 - Ph. D. Sciences de la Terre et de l'atmosphère, Université du Québec à Montréal
  • 2016 – 2018 - Postdoctorat en archéologie et archéométrie, Université Laval
  • 2018 – 2021 - Postdoctorat en archéologie et archéométrie, Research Laboratory for Archaeology and the History of Art, University of Oxford, Royaume-Uni 
  • Histoire et archéologie de la culture matérielle (spécialisations principales : matières colorantes et perles de verre)
  • Art rupestre
  • Sciences archéologiques (archéométrie) et sciences de la conservation
  • Techniques de fabrication et réseaux d'échanges des objets en verre et des matières colorantes à l'époque moderne (XVIe - XIXe siècle)
  • Chaîne opératoire des sites rupestres en Afrique australe et dans le Bouclier Canadien
  • Groupe de recherche en archéométrie de l’Université Laval, Canada
  • Géotop, Canada
  • Archéologie de la piraterie, France
  • Rock Art Research Institute, University of the Witwatersrand, Afrique du Sud

Ma recherche actuelle se développe autour de trois grands axes :

  • Analyses et provenance des matières colorantes pour la réalisation des peintures rupestres (Projet Through the veil : https://www.facebook.com/Throughtheveilproject
  • Techniques de fabrication, provenance et réseaux d’approvisionnement et d’échanges des perles de verre de facture européenne (Projet De pacotille à parure)
  • Développement de nouveaux procédés pour la datation par le radiocarbone (caractérisation pré-datation, extraction par plasma, séparations, prétraitements chimiques; subvention Archaeometry NSF) et d'une nouvelle méthode de datation (subvention Audace, Projet DARQ : https://www.facebook.com/DARQ-Dater-lArt-Rupestre-au-Qu%C3%A9bec-107717254431921

Mes projets de recherche se déroulent sur divers sites archéologiques de plein air et subaquatiques en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord.

En parallèle, je collabore à plusieurs projets de recherche sur des sites archéologiques célèbres dont Cartier-Roberval (Québec, Canada) et Blombos cave (Afrique du Sud).