Aller au contenu

Ariane Gibeau

Dans le cadre du séminaire du CRILCQ de l'hiver 2023, "Ateliers et poétiques d'écrivains et d'écrivaines", Nathalie Watteyne (CRILCQ, Université de Sherbrooke) reçoit Ariane Gibeau (CRILCQ, Université Laval), qui donnera la conférence "Pour une poétique de la colère dans l'écriture des femmes au Québec".

L'événement se tiendra le mercredi 15 mars 2023, à l'Université de Sherbrooke, au local A6-2004.

Résumé de la conférence

Cette conférence portera sur la place qu’occupe la colère au sein du processus créateur de quelques écrivaines québécoises canoniques, dont Anne Hébert, Louky Bersianik et Catherine Mavrikakis. Il s’agira de comprendre de quelles manières la colère peut devenir objet de discours, autrement dit d’interroger la possibilité d’un transfert du réel (une émotion ressentie) au texte (une émotion mise en fiction). On s’intéressera tout particulièrement à la construction d’une mémoire culturelle féministe de la colère: de quelles images, quels discours et quels ouvrages les écrivaines se nourrissent-elles pour écrire la colère? Comment distinguent-elles la colère de la folie et de l’hystérie?

À propos d'Ariane Gibeau

Ariane Gibeau est chercheuse postdoctorale à l’Université Laval. Elle consacre ses recherches actuelles aux représentations des lesbianismes dans la fiction québécoise d’après-guerre. Elle a soutenu en 2018 une thèse de doctorat sur la mise en fiction de la colère dans la prose narrative des femmes au Québec.