Thèse - Résumé

Le catalogue des Éditions Hurtubise HMH (1960-2003) : analyse quantitative, approche théorique et modèle d’analyse combinée

Martin DORÉ

Au 20e siècle, les sciences sociales ont pris une place déterminante dans la compréhension des faits sociaux. Des outils de recherche ont été développés et ont permis de cerner des réalités méconnues ou ignorées jusque-là. L’un de ces outils a été l’analyse quantitative. L’État moderne avait besoin d’un tel outil à partir du moment où il intervenait de plus en plus dans la société et où il voulait que cette intervention repose sur une connaissance rationnelle et scientifique. Du coup, la recherche en a été favorisée.

Cette thèse prend appui sur ce tournant épistémologique et social. Elle examine le domaine du livre et de l’édition à un moment du développement du marché et de la recherche où domine la massification des phénomènes culturels. Elle analyse le catalogue d’une maison d’édition, Hurtubise HMH (1960-2003), et le considère comme l’indice d’une stratégie qui vise à correspondre aux attentes du marché.

Disposant d’une base de données, construite par son auteur, sur le contenu du catalogue, faisant reposer initialement son analyse sur une mise en statistiques de ces données, cette thèse valide l’analyse quantitative du catalogue en positionnant ce dernier en fonction d’une synthèse sur le développement du marché éditorial québécois pendant la période étudiée. De plus, elle recadre résultats et validation en fonction d’une synthèse théorique sur l’utilisation des méthodes quantitatives au sein des sciences sociales et de l’histoire.

Par sa démarche, sa structure et son contenu, cette thèse vise à l’élaboration d’un modèle interprétatif applicable à d'autres objets.