Aller au contenu

Portrait de la faculté

Espace d’inclusion, de liberté et de réalisation, la Faculté des lettres et sciences humaines pense le monde et le transforme, une personne à la fois.

La faculté, c’est…

Une faculté en mouvement

L’engagement, l’ouverture et la créativité traversent toute notre faculté. Ces valeurs se reflètent dans les activités de formation et de recherche et les relations entre la société et nos membres, tant étudiantes, étudiants, que spécialistes, professeures et professeurs émérites, membres du personnel, personnes diplômées ou ambassadrices.

À notre façon, nous cherchons toujours à mieux comprendre l’autre, à imaginer de nouvelles voies et à proposer des actions innovantes pour faire tomber des barrières – dans nos murs et au-delà.

    Afin de toujours s’améliorer comme communauté, la faculté vise, dans les prochaines années, à :

    • valoriser pleinement l’enseignement, enrichir les programmes et favoriser la réussite étudiante;
    • unir les forces pour développer et faire rayonner la recherche;
    • favoriser une culture de collaboration ouverte, engagée, créative et flexible;
    • construire, avec l’autre, le monde dans lequel nous souhaitons vivre.

    Pour atteindre ces objectifs, la faculté s'est dotée d'une planification stratégique et d'un plan d'action.

    Une brève histoire de la FLSH

    L'histoire de la Faculté des lettres et sciences humaines est riche et, évidemment, elle est intimement liée à celle de l'Université de Sherbrooke. Elle est le résultat des efforts de nombreuses personnes qui ont cru en son importance et qui ont oeuvré à son développement.

    • 1954
      L'Université de Sherbrooke se dote d'une Faculté des arts.
    • 1959
      Construction de l'édifice actuel où se situe la faculté.
    • 1960
      Le Collège universitaire est créé, offrant ainsi aux élèves qui sortent des écoles secondaires publiques la possibilité d'obtenir un baccalauréat ès arts jusqu'alors réservé exclusivement aux élèves des collèges classiques privés. Il ferme en 1968.
    • 1963
      La faculté telle qu'elle existe actuellement se dessine, avec le regroupement des départements de français, d'anglais, de latin, de philosophie, d'histoire, de géographie et d'économique.
    • 1967
      Le Département de service social fait son entrée à la faculté.
    • 1968
      Le Département de psychologie se joint à la faculté.
    • 1971
      Le Département d'études grecques et latines est fermé.
    • 1976
      L’Institut de recherche et d’enseignement pour les coopératives (IRECUS) est créé. Il sera rattaché à la FLSH jusqu'en 1996.
    • 1986
      La Faculté des arts prend officiellement le nom de Faculté des lettres et sciences humaines.
    • 1987
      Les Départements d'études françaises et d'études anglaises sont regroupés pour former le Département des lettres et communications. La fusion des Départements d’histoire et de philosophie donne naissance au Département des sciences humaines et le Département de géographie change de nom : il devient le Département de géographie et télédétection.
    • 1996
      Les programmes de philosophie sont transférés à la nouvelle Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie. Le Département de sciences humaines opte alors pour le nom de Département d'histoire et de sciences politiques.
    • 1999
      L'École de musique, créée en 1992, se rattache à la FLSH.
    • 2003
      Le Centre de langues est mis en place.
    • 2004
      Le Département d'économique est transféré à la Faculté d'administration.
    • 2005
      Le Département de géographie et télédétection change de nom : il devient le Département de géomatique appliquée.
    • 2007
      Le Département d’histoire et de sciences politiques est divisé en deux pour former le Département d’histoire et l’École de politique appliquée.
    • 2009
      Le Département de philosophie et d’éthique appliquée joint à nouveau les rangs de la FLSH.
    • 2012
      Le Département de service social devient l'École de travail social.
    • 2019
      Le Département des lettres et communications se scinde en deux pour devenir le Département des arts, langues et littératures et le Département de communication.

    Nous remercions le professeur retraité Guy Laperrière pour sa contribution à la rédaction de cette chronologie. Notons que l'ouvrage Histoire de l'Université de Sherbrooke. 1954-2004, de Denis Goulet, a aussi été consulté.

    • 2018 à aujourd'hui : Anick Lessard
    • 2012-2018 : Christine Hudon
    • 2005-2012 : Lynda Bellalite
    • 2001-2004 : Bernard Chaput
    • 1993-2000 : Normand Wener
    • 1988-1992 : Marie Malavoy
    • 1985-1987 : Pierre Martel
    • 1981-1985 : Roma Dauphin
    • 1975-1981 : Jacques Plamondon
    • 1972-1975 : Guy Brosseau
    • 1967-1972 : Jean Houpert
    • 1964-1967 : Jean-Marie Roy
    • 1960-1964 : Roger Maltais