Aller au contenu

Projection du film L’amour à 10 sous. Le roman d’amour en fascicules au Québec, suivie d’une causerie « Diffuser les sciences humaines autrement : usages du documentaire »

Date :
Jeudi 20 juin 2024
Heure :
De 14 h 15 à 16 h 15
Type :
Culturel
Lieu :
Petite salle, Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, Campus principal (Site Internet)
Coût :
Activité gratuite

Description : Et si le documentaire était un bon moyen pour diffuser des résultats de recherche en lettres et en sciences humaines? Explorez cette question avec nous lors d’un événement qui aura lieu le jeudi 20 juin, de 14 h 15 à 16 h 15, à la Petite salle du Centre culturel de l’UdeS.

Comment des documents d’archives inertes peuvent-ils réellement prendre vie dans un film? De quelle façon la parole d’expertes et d’experts devient-elle scénario? À quelles étapes d’un projet de recherche peut-on envisager sa vulgarisation sous forme documentaire? Quels sont les obstacles, mais aussi la portée de ce type d’initiatives afin de rejoindre un public élargi?

Cette présentation vise à susciter la réflexion de la communauté universitaire face à la vulgarisation scientifique. Les participantes et les participants montreront plus spécifiquement l’efficacité et la richesse du documentaire pour diffuser des résultats de recherche en lettres et sciences humaines. La première heure sera consacrée à la projection (en première) de L’amour à 10 sous. Le roman d’amour en fascicules au Québec de la cinéaste Stéphanie Lanthier, un documentaire-synthèse qui présente les résultats des travaux d’une équipe de recherche dirigée par la professeure Marie-Pier Luneau.

La projection sera suivie d’une discussion avec Stéphanie Lanthier, Marie-Pier Luneau et Benoît Grenier, historien et directeur du projet de recherche dont est tiré La mémoire seigneuriale au Québec : identité et patrimoine, un documentaire également réalisé par Stéphanie Lanthier.

La multiplicité des objets de recherche couverts par les films de Stéphanie Lanthier, (de l’histoire de Boscoville à la vie de Louis Dantin), de même que les diverses disciplines convoquées (histoire, sociologie, littérature, études féministes, etc.) nourriront la discussion.

Animatrice : Pre Josée Vincent, Université de Sherbrooke

Le projet « L’amour à 10 sous : le roman sentimental en fascicules au Québec (1940-1965) » :

Reposant sur une approche pluridisciplinaire (littérature, histoire, sociologie, études féministes, etc.), le projet porte sur les fascicules québécois des années 1940-1965. Il s’intéresse également aux périodiques populaires publiés par les éditeurs de fascicules, notamment Police-Journal, Histoires vraies, ainsi que Le Digeste de l’amour. Ces travaux visent à approfondir notre compréhension de la culture populaire, au moment où le Québec entre de plain-pied dans la société de consommation. Il est dirigé conjointement par Marie-Pier Luneau (professeure à l’Université de Sherbrooke) et Jean-Philippe Warren (professeur à l’Université Concordia).