Aller au contenu

Structure et gouvernance

Structure liée à la démarche Équité, diversité et inclusion (EDI) de l'Université de Sherbrooke

Description du schéma : Le comité stratégique EDI travaille de concert avec le Secrétariat général et le Comité d'abolition des barrières à la mobilité. Il supervise le Comité de travail EDI, le Comité institutionnel pour les Premiers Peuples, le Comité pour l'inclusion de la diversité sexuelle et de genre, le Comité des compétences interculturelles et linguistiques, ainsi que le Comité des chaires de recherche du Canada, qui lui supervise le Comité consultatif du plan CRC EDI. 

Gouvernance

Pour offrir un milieu d'études et de travail où tous et toutes peuvent s'accomplir et contribuer, l'Université de Sherbrooke mise sur une structure décentralisée où toutes les facultés et tous les services ont à cœur l'EDI et en font une priorité pour susciter un changement de culture durable au sein de la communauté (membres du personnel, étudiantes et étudiants).

Le comité stratégique EDI, présidé par le recteur, est à la tête de cet objectif.

L'UdeS adhère aux principes de la charte Dimensions

L'Université de Sherbrooke souscrit à la charte du programme pilote Dimensions du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

La charte Dimensions comprend huit principes que l'UdeS s'engage à intégrer dans ses politiques, dans ses pratiques et dans sa culture organisationnelle. Ces principes portent notamment sur la mise en place d'actions concrètes et mesurables visant à s'attaquer aux obstacles auxquels se heurtent, entre autres, les femmes, les peuples autochtones, les personnes en situation de handicap, les membres de minorités visibles et les membres de la communauté LGBTQ2+.

L'équité, la diversité et l'inclusion : exigences du Programme des chaires de recherche du Canada

Créé en 2000 par le gouvernement canadien, le Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC) vise à attirer et à retenir un groupe diversifié de chercheures et de chercheurs de premier ordre au Canada dans les domaines des sciences naturelles, du génie, des sciences de la santé, des sciences humaines et des sciences sociales. 2000 chaires de recherches du Canada ont été créées et réparties dans les universités canadiennes admissibles.