Regroupements de recherche

Chaires de recherche

Chaire CRSNG-IBM Canada sur l'intégration hétérogène de haute performance

Les professeurs Julien Sylvestre et Dominique Drouin sont titulaires de cette chaire réalisée avec IBM Canada, dont l'objectif est d’utiliser des technologies avancées d’encapsulation pour l’échelonnement de la performance. 


Chaire de recherche du Canada sur les actionneurs à fluides intelligents

Le professeur Jean-Sébastien Plante, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les actionneurs à fluides intelligents, s’attaque au défi de la mise au point de technologies d’actionneurs ou de « muscles » de robots pouvant rivaliser avec la performance des muscles animaux ou même la surpasser. 


Chaire de recherche du Canada sur les nanomatériaux multifonctionnels

Le professeur Nady Braidy, titulaire de cette chaire, vise à comprendre, créer et assembler de nouveaux nanomatériaux qui possèdent plusieurs fonctions simultanées. Quand on les réunit, ils conservent non seulement leurs propriétés individuelles, mais ils possèdent des capacités accrues.


Chaire de recherche du Canada en tomographie d'émission par positrons basée sur le temps de vol de photons

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en tomographie d’émission par positrons basée sur le temps de vol de photons, Réjean Fontaine désire utiliser son expertise en conception de systèmes électroniques et informatiques complexes pour soutenir la concrétisation de tels scanners.

Chaire de recherche industrielle CRSNG-Teledyne DALSA en MEMS et microphotonique de prochaine génération

Cette chaire de recherche, qui est détenue conjointement par les professeurs Paul Charette et Luc Fréchette, vise à intégrer des matériaux, procédés de fabrication et composants nouveaux ou améliorés dans la production industrielle de MEMS et de dispositifs microphotoniques à haute performance de prochaine génération. 


Groupes de recherche reliés au 3IT

Centre de recherche en nanofabrication et nanocaractérisation — CRN2

Le CRN2 est l'un des 35 centres de recherche reconnus et financés par l'Université de Sherbrooke. Avec un niveau remarquable de partage des ressources matérielles à l'état de l'art, de collaboration entre chercheurs et de partenariats industriels, le CRN2 est devenu l'une des plus importantes structures de micro-nanofabrication au Canada.


Collaboration en recherche pour l'efficacité en diagnostic — CRED

La mission de CRED, dans un contexte de collaboration, est de mener une expertise dans la gestion des connaissances qui supporte le transfert efficace d'une nouvelle technologie ou procédure biomédicale de recherche vers la pratique clinique. C'est aussi de favoriser une recherche et un développement en répondant aux besoins de l'industrie, des régulateurs et des utilisateurs. 


Createk — Générateurs de technologies

Createk est un groupe de recherche en génie mécanique qui mène des projets de recherche en développement de technologies avancées. Createk forme des ingénieurs-créateurs ayant des aptitudes pour l'innovation technologique, en plus de promouvoir et de supporter le développement entrepreneurial technologique par l'entremise du Concours Createk — Famille J.R André Bombardier.


Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique — EPIQ

L'EPIQ s'intéresse à la manipulation du spin des électrons confinés dans des boîtes quantiques ainsi qu'au développement des façons de contrôler le spin dans le contexte de l'information quantique. La recherche effectuée au sein de cette équipe vise à exploiter le comportement quantique de la matière à des fins de traitement de l’information.


Groupe d'acoustique de l'Université de Sherbrooke — GAUS

Pour accomplir sa triple mission de recherche, de formation et de transfert, le GAUS s'appuie sur une équipe multidisciplinaire de près de 70 personnes ainsi qu'une infrastructure de laboratoire unique au Canada. La mise en commun de leurs expertises complémentaires autour d'un objectif commun, la synergie permise par la participation active d'importants partenaires industriels et la construction d'une base scientifique commune et pertinente à ces partenaires industriels permettent au GAUS le développement des connaissances et l'innovation tout en assurant le transfert de la technologie et l'exploitation commerciale.


Groupe de recherche en appareillage médical de Sherbrooke — GRAMS

Le GRAMS est un organisme multidisciplinaire qui vise à mettre à profit l'électronique et la microélectronique pour développer de l'instrumentation biomédicale. Les activités du groupe couvrent, entre autres, la détection de photons dans un très large spectre d’énergie allant du visible jusqu’au mégaélectronvolt en passant par le rayon X.


Groupe de recherche en neurosciences computationnelles et traitement intelligent des signaux — NECOTIS

Le groupe NECOTIS travaille sur des recherches multidisciplinaires dans le domaine des systèmes intelligents et de la communication homme-machine. Les travaux de recherche exploratoire et appliquée sont développés autour de systèmes de réseaux de neurones inspirés de la biologie pour le traitement de l'information et le traitement du signal. De nouvelles techniques de reconnaissance et de traitement du signal sont ainsi développées en se basant sur les connaissances récentes en neurosciences.


Groupe de recherche interdisciplinaire en éthique des technologies — InternE3LS

La R&D en matière d'innovation technologique soulève des enjeux fondamentaux en éthique, en environnement, en économie, sur le plan légal et social (E3LS). Ces enjeux se poursuivent face à l'adoption et à l'implantation des nouveaux usages proposés dans les milieux auxquels ils sont destinés. Ainsi, l'évaluation des technologies émergentes et de l'innovation technologique doit être réexaminée à la lumière des transformations sociales convergeant aujourd'hui vers l'exigence d'une « innovation responsable ». Cette dernière suppose de nouvelles approches et de nouvelles méthodologies.


Groupe de recherche sur la parole et l'audio — GRPA

Le GRPA oeuvre principalement dans le domaine du traitement numérique des signaux, et plus particulièrement dans le domaine du traitement de la voix et de l'audio. Nos travaux sont toujours à l'affût des besoins de l'industrie, tant au niveau des standards (ITU, ETSI, 3GPP, 3GPP2, etc.) que des applications propriétaires. Notre mission est de demeurer un chef de file mondial dans le domaine de la compression et du rehaussement des signaux.


Ingénierie de technologies interactives en réadaptation — INTER

INTER est un regroupement stratégique financé par le Fonds de recherche sur la nature et les technologies (FQRNT) du Québec. Sa mission est de soutenir les collaborations interdisciplinaires et intersectorielles actives allant au-delà des frontières et pratiques habituelles afin de développer des technologies interactives innovatrices faisant avancer la science et permettant de traiter mieux, plus rapidement et à moindre coût un plus grand nombre de personnes.


Institut quantique — IQ

L'Institut quantique de l’Université de Sherbrooke est un centre de recherche unique, fruit de solides collaborations internationales et d’actions concertées dans les domaines des matériaux quantiques, de l’information quantique et du génie quantique. L'ambitieux projet de l'Institut quantique compte répondre aux besoins de l’ère numérique du 21e siècle.


Laboratoire Nanotechnologies et Nanosystèmes — LN2

Le LN2 a pour objectif de produire une recherche interdisciplinaire intégrée. Le laboratoire conduit des travaux de recherche dans le domaine des micro-nanotechnologies. Il développe de manière proactive et dans un contexte international des partenariats originaux entre industriels et académiques, notamment entre la France et la Canada.


Laboratoire de robotique intelligente / interactive / intégrée / interdisciplinaire — IntRoLab

IntRoLab est un laboratoire de recherche qui étudie, développe, intègre et utilise des méthodologies en mécatronique et en intelligence artificielle pour la conception de systèmes autonomes et intelligents. Nos champs d'application sont les robots de services, les robots tout-terrains, les robots interactifs, la robotique d'assistance, la télésanté robotisée, l'automobile et les robots chirurgicaux.


Laboratoire en domotique et en informatique mobile de l'Université de Sherbrooke — DOMUS

Le laboratoire DOMUS se rattache à des problématiques de recherche complexes et diversifiées tant au plan informatique (systèmes répartis, personnalisation, ontologies, etc) qu'au plan multidisciplinaire (éthique, psychologie, santé, etc). Les membres de ce laboratoire développent des applications conviviales, favorisant et encadrant l’assistance cognitive, le suivi médical et la télévigilance auprès des personnes atteintes de déficiences cognitives.


Technologies pour la robotique collaborative dans le secteur manufacturier — CoRoM

CoRoM est un programme de formation CRSNG-FONCER qui offre une spécialisation en robotique collaborative aux étudiantes et étudiants de la maîtrise et du doctorat1. Les étudiantes et étudiants finissants du baccalauréat peuvent aussi réaliser des stages de recherche dans le cadre de CoRoM. Le programme est offert conjointement par l'Université de Sherbrooke, l’ÉTS et l’Université Laval.