Aller au contenu

Suivi et inventaire en biodiversité

Écosystème-école

Combien d’universités peuvent se vanter d’être entourées d’espaces verts qui se déploient comme de véritables laboratoires vivants? 

Avoir la nature à la portée de la main permet d’enseigner par l’expérience, en plus de donner une couleur unique aux programmes en bénéficiant.

Parc du Mont-Bellevue

Le parc du Mont-Bellevue, adjacent au Campus principal de l'UdeS, est un terrain d’enseignement et de recherche prisé par bon nombre de personnes étudiantes, enseignantes ainsi que par celles en recherche, que ce soit pour des travaux académiques ponctuels ou dans le cadre d’activités pédagogiques régulières. 

Le parc a fait l’objet de nombreuses productions étudiantes ou rapports de recherche, dont plusieurs sont disponibles dans les bibliothèques de l’Université de Sherbrooke.

Outre des liens plus évidents avec l’écologie, la géomatique ou l’environnement, des activités en enseignement au primaire ou en éducation physique ont aussi lieu dans le parc du Mont-Bellevue.

La montagne accueille également des projets en arts visuels, en histoire et en politique appliquée. Plusieurs autres établissements d’enseignement y concrétisent aussi leurs projets, comme celui de l’Oasis de nuit étoilée mené par le groupe de recherche sur la pollution lumineuse du Cégep de Sherbrooke. 

Friches sur le Campus principal

Sur le Campus principal, l’aménagement de friches par la plantation d’espèces indigènes est un autre exemple de projet concret faisant partie de l'écosytème-école, et qui permet aux personnes étudiantes d’intégrer plus facilement les connaissances théoriques en botanique. Le développement de friches a par ailleurs une particularité qui renforce l’engagement des personnes étudiantes envers leur apprentissage.

Programme de suivi de l’intégrité écologique

Depuis 2019, un programme de suivi de l’intégrité écologique (PSIÉ) a été élaboré par un comité impliquant des personnes spécialistes et étudiantes de l'UdeS ainsi que des personnes expertes de la Ville de Sherbrooke et du Regroupement du parc du Mont-Bellevue.

Ce programme permettra de suivre l’état de santé du parc sur le long terme, d’apporter des correctifs au besoin, et ce, tout en offrant des expériences concrètes d’apprentissage pour la communauté étudiante. Le déploiement des indicateurs de suivi sur le terrain est amorcé depuis le printemps 2020.

En savoir plus sur le PSIÉ et ses indicateurs 

Bioblitz

En vue de nourrir la caractérisation écologique du corridor universitaire de biodiversité, situé le long du ruisseau Paré, sur les terrains de l'UdeS, un premier bioblitz se tiendra les 14 et 15 juin prochains sur cet espace de territoire.

L’activité, qui s’inscrit dans la démarche mise en place l'an dernier par la Ville de Sherbrooke et Nature Cantons-de-l’Est, mettra à contribution la communauté universitaire, à laquelle se joindront la communauté sherbrookoise et plusieurs spécialistes, et ce, dans un effort collectif de cueillette d’information sur la faune et la flore présentes sur le territoire.

Voir les détails de l'édition 2024