Aller au contenu

Mandat

Selon une approche proactive axée sur la résolution de problème, les personnes conseillères accueillent tous les membres de la communauté universitaire. La neutralité dans le traitement des situations pouvant porter atteinte à la dignité des personnes guide leurs actions. Elles ont comme mandat de prévenir, soutenir et intervenir en vue de procurer un environnement de vie, d’études et de travail positif, sain et sécuritaire.  

Elles évaluent chaque situation dont elles sont saisies avec diligence. Elles déterminent la nature et l’étendue de la situation afin de décider de l’action à prendre, conformément aux modalités d’intervention prévues dans les politiques, règlements et directives de l’Université de Sherbrooke.

De plus, elles assument un rôle préventif en coordonnant la mise en œuvre d’un programme de prévention, de sensibilisation et de formation en matière de harcèlement psychologique et de violences à caractère sexuel. Le déploiement de ces activités se réalise de façon complémentaire avec les différents partenaires internes et externes.

Enfin, les actions des personnes conseillères découlent, entre autres, de l’application de la Politique visant à prévenir et combattre le harcèlement psychologique et la discrimination (2500-015), accompagnée de sa procédure (2600-083) et de la Politique visant à prévenir et combattre les violences à caractère sexuel (2500-042), aussi accompagnée de sa procédure (2600-074).

Les personnes conseillères œuvrent de concert avec les différentes personnes ayant des responsabilités spécifiques, en tenant compte des politiques.