Aller au contenu

Projets de recherche

La recherche au Département des arts, langues et littératures porte sur des sujets variés : l’histoire du livre et de la littérature, la linguistique, les particularités de la langue française, la rédactologie, la création littéraire, les études féministes, les cultural studies, etc. La nature multidisciplinaire du département favorise l’éclosion de collaborations entre chercheuses et chercheurs des différents secteurs, créant ainsi un environnement idéal pour la poursuite d'études de deuxième et troisième cycles.

Quelques projets en arts, langues et littératures

Un projet du professeur Wim Remysen

Depuis plusieurs décennies, les linguistes réalisent des collectes de données en vue de documenter et d'étudier la langue française telle qu'elle est utilisée au Québec. Réunies sous forme de corpus, ces données incluent des documents oraux et écrits, témoins de l'usage du français au Québec, ainsi que des documents métalinguistiques, illustrant les rapports à la langue des Québécoises et des Québécois.

Ces corpus constituent un patrimoine linguistique exceptionnel qui ouvre une fenêtre inédite sur notre langue, dans ses déclinaisons territoriales comme dans ses dimensions historique et actuelle. Le Fonds de données linguistiques du Québec (FDLQ) vise à partager ce patrimoine avec le grand public et avec le milieu de la recherche, à partir d'une plateforme numérique unique, accessible sur le Web.

Le FDLQ permet ainsi de rechercher et de découvrir des mots, des sens, des expressions utilisés dans la variété québécoise du français. Si certains corpus ont été constitués dans le but d’observer comment la langue est utilisée dans tel ou tel type de discours (la langue littéraire ou politique par exemple), d’autres permettent d’étudier les traits qui ont cours dans certaines régions (le français de Montréal ou celui de la Beauce) ou encore à certaines époques (le français utilisé au 19e siècle). C’est un accès à l’évolution de la culture québécoise au cours des dernières décennies qui est proposé avec ce projet.

En savoir plus

Un projet de la professeure Sarah Rocheville

L’essor spectaculaire de mouvements de l’actualité (#Meetoo et #Blacklivesmatter, #nativelivesmatter) donne l’élan à la réflexion que ce projet entend mener en littérature de l’extrême contemporain. Les événements associés à ces mouvements (dénonciations, reconfigurations des dispositifs de pouvoir) irriguent inévitablement l’écriture dans la mesure où la littérature a pour ambition de maintenir en un seul lieu la tension entre fiction et réel. Qu'arrive à montrer la littérature contemporaine de la vie humaine, que fait-elle voir de particulier? Que racontent les autrices contemporaines et les auteurs contemporains au sujet de la vie humaine?

En savoir plus

Un projet des professeures Josée Vincent et Marie-Pier Luneau

Le projet « Les métiers du livre au Québec » (MLQ) s'inscrit dans la foulée d'une histoire du livre qui, prise dans son acception la plus large, s'intéresse au contexte de production et de diffusion de l'écrit, de même qu'aux pratiques et aux usages de la lecture. Certains agents ont jusqu'ici encore peu retenu l'attention des chercheurs. Pourtant l'étude de leurs trajectoires, de leurs fonctions et de leurs pratiques permet de développer la connaissance de chacun des métiers du livre tout en améliorant la compréhension générale du système-livre.

Qui sont, par exemple, les traducteurs, ouvriers de l'ombre sur qui repose le succès de plusieurs auteurs? Quand le métier de distributeur est-il né et pourquoi a-t-il un poids économique si important à l'heure de la convergence dans le monde des médias? Autant de questions auxquelles le projet tentera de répondre. Le projet MLQ poursuit deux objectifs, soit la réalisation du Dictionnaire historique des gens du livre au Québec et la constitution de la base de données « Gens du livre au Québec ».

En savoir plus

Un projet du professeur Domenico Beneventi

L’objet d’étude de l’Équipe de recherche en études queer au Québec (ÉRÉQQ), composé de six membres réguliers des universités de Sherbrooke et de Montréal ainsi que de trois collaborateurs, concerne les diverses représentations littéraires, médiatiques, et cinématographiques des corps queer au Canada et au Québec produites en français et en anglais depuis les vingt dernières années.

L’objectif de la programmation scientifique de l’ÉRÉQQ est de mettre en place les supports institutionnels nécessaires pour des projets de recherche interdisciplinaires et intermédiaux collaboratifs pour les membres à travers le pays faisant de la recherche en études queer en français et en anglais en études littéraires, en traduction, en cinéma, en arts visuels et en création. Il consiste aussi à faciliter le partage des outils théoriques et méthodologiques pour la recherche sur les corporalités et identités queer, et à faciliter la diffusion des résultats de recherche à l’échelle nationale et internationale. La programmation scientifique suit trois axes complémentaires (spatialité, temporalité et affectivité) permet de saisir les éléments constitutifs de l’agentivité queer dans une perspective intersectionnelle et interdiscursive et de faire du queer une catégorie d’analyse des subjectivités. (Subvention FRQSC - Soutien aux équipes de recherche - 2019-2023)

En savoir plus

Un projet du professeur Anthony Glinoer

Peu d’entreprises éditoriales articulent autant le national et l’international d’une part, le canon et le best-seller d’autre part que les collections de classiques de la littérature et de la philosophie, vendues à bas prix pour qu’un public de toute origine sociale puisse y avoir accès. Mettant Shakespeare, Platon et Voltaire à portée de toutes les bourses, ces collections se sont multipliées à partir du XIXe siècle et ont bien leur place encore aujourd’hui, que ce soit sur les étals des librairies ou sur notre ordinateur avec le projet Gutenberg par exemple.

Ce projet vise à étudier, sur une longue période historique (XIXe-XXIe siècles) et sans limitation géographique, l’histoire transnationale et transculturelle de ces collections : bibliométrie, bibliographie matérielle, étude des transferts culturels et histoire de l’édition seront mobilisées pour mener à bien le projet.

En savoir plus

Un projet du professeur émérite Pierre Hébert

Eugène Seers (1865-1945; Louis Dantin est son nom de plume), surtout connu comme le « découvreur » d'Émile Nelligan, père du Très-Saint-Sacrement pendant vingt ans, a défroqué et s’est installé aux États-Unis de 1903 jusqu’à sa mort. C’est de là, grâce à quelque 350 articles de critiques et 2500 lettres, qu’il est devenu le critique le plus écouté, voire le mentor de plusieurs écrivains : Alfred DesRochers, Robert Choquette, Jovette Bernier, entre autres.

Le « Projet Louis Dantin » entend le faire connaître sous toutes ses facettes : critique, certes, mais aussi polémiste, défenseur du communisme et adversaire acharné de la censure. À cette fin, le projet central est la publication de sa correspondance et de sa biographie, éclairées par de nombreuses études plus spécifiques.

En savoir plus

Un projet de la professeure Isabelle Boisclair

Comprendre toutes les formes intersectionnelles de discrimination est nécessaire pour sensibiliser et contribuer à la mise en place de solutions durables en termes d’équité, de diversité et d’inclusion. En considérant les écrits, la recherche littéraire devient une source d’information historique importante. Elle met en lumière les modes de pensées et les rapports identitaires, à une époque précise. Elle traduit, par les mots choisis, le reflet direct de la société.

En analysant les littératures des trente dernières années, la professeure Boisclair a pu observer des changements importants, notamment dans les espaces réservés à l’homme ou à la femme. Avec les années, des déplacements de frontières se sont produits dans ce que la chercheuse nomme les lieux de pouvoir. Ces changements ont eu de multiples conséquences, dont l'appropriation du discours sexuel par les femmes, qui change radicalement la perspective de la conception même de la sexualité, jusqu'ici pensée en fonction du sujet masculin.

À plus long terme, cette recherche permettra d'approfondir les connaissances sur la question du partage des ressources et des pouvoirs entre les sexes dans notre société, un enjeu crucial. Elle nous donnera l’occasion de mieux comprendre la façon dont nous pouvons imaginer, aujourd'hui, des rapports plus équitables pour demain. Les résultats de la recherche pourront alimenter la réflexion de toutes les personnes intervenantes concernées par une plus grande équité entre les sexes, qu'elles proviennent de la communauté universitaire, des instances gouvernementales, publiques et parapubliques, de même que communautaires.

Un projet de la professeure Marie-Pier Luneau, en collaboration avec le professeur Jean-Philippe Warren (U. Concordia)

Les travaux fondateurs menés dans les années 1980 et 1990 par des chercheurs comme J. Bettinotti, P. Bleton, M.-J. Des Rivières, J. Michon, R. Saint-Germain et D. Saint-Jacques ont permis de mettre au jour un corpus foisonnant de romans populaires écrits par des auteurs québécois et massivement diffusés, entre 1940 et 1960. Ayant surtout porté sur les séries d’aventures et d’espionnage, ces grands chantiers ont éclairé différents aspects de cette production (par exemple l’apparition progressive de la représentation du travail des femmes). C’est dans cette lignée que nous désirons nous situer, en étendant cette fois la réflexion à un corpus très peu étudié à ce jour, soit le roman sentimental en fascicules.

En savoir plus

Un projet des professeures Hélène Cajolet-Laganière et Chantal‑Édith Masson ainsi que du professeur Pierre Martel

Usito est un dictionnaire conçu à l'Université de Sherbrooke pour tous les francophones et francophiles intéressés par une description ouverte du français. Ce projet a vu le jour en 1996 sous le nom de Franqus (d'après français québécois et usage standard). Les personnes instigatrices de ce projet étaient membres du Centre d'analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ), maintenant appelé Centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec (CRIFUQ).

En 2012, une société, Les Éditions Delisme, a été créée pour commercialiser sous le nom Usito le dictionnaire réalisé dans le cadre du projet Franqus. Depuis octobre 2019, dans le cadre de sa mission communautaire qui consiste notamment à offrir les fruits de la recherche universitaire à tous les membres de la société, l'Université de Sherbrooke a mis fin au service d'abonnement payant au dictionnaire Usito pour en rendre la consultation gratuite. La commercialisation d'Usito aura permis de maintenir une équipe chargée d'en assurer, encore aujourd'hui, l'enrichissement, la mise à jour et la diffusion.

Pour accéder au dictionnaire Usito

Un projet du professeur Anthony Glinoer

Les archives de l’édition recèlent une partie de la mémoire qui éclaire les chemins secrets de notre patrimoine collectif. Le programme de recherche en partenariat consacré aux archives éditoriales est placé sous la direction d'Antony Glinoer et réunit des universités (U. de Sherbrooke, U. d’Ottawa, U. de Liège, U. de Lausanne) abritant pour certaines des centres de recherche et des chaires de recherche, l’Institut Mémoire de l’Édition Contemporaine et l’Association nationale des éditeurs de livres.

Ce projet vise à encourager dans la francophonie du Nord l’acquisition, la conservation (physique et numérique) et la valorisation des archives éditoriales, ainsi que l’analyse des documents d’archives des éditeurs. Centré sur la période allant de la fin de la seconde Guerre mondiale à aujourd’hui, le projet fait surgir des archives les suivantes : où sont les archives éditoriales, dont beaucoup n’ont pas été déposées? Comment sont organisées ces archives? Comment favoriser l’acquisition, la conservation et la valorisation des archives éditoriales? Que nous révèlent-elles en termes de relations entre les discours et les actes d’un éditeur, en termes de luttes de pouvoir (de groupes sociaux, de sexe, d’ethnie), en termes de réactions aux crises internes (par exemple l’apparition du livre électronique) ou externes (telle la Seconde Guerre mondiale)? Quels réseaux les archives des éditeurs belges, suisses, français, franco-ontariens et québécois révèlent-elles?

En savoir plus

Un projet de la professeure Marie-Pier Luneau

Les travaux en histoire du livre ont, jusqu'ici, étudié en profondeur soit les modalités de production du livre (en accordant notamment beaucoup d'attention à l'éditeur), soit les conditions de lecture dont disposent les consommateurs du livre, dans une société donnée, à une époque donnée. Peu d'études s'intéressent en effet au rapport dialectique qui se pose entre « l'offre éditoriale » et les « usages » qui en découlent. C’est ce dialogue entre deux acteurs majeurs de la chaîne du livre, dialogue qui s’opère à double sens, que la nouvelle programmation du Groupe de recherches et d'études sur le livre au Québec (GRÉLQ) souhaite explorer.

En savoir plus

Un projet de la professeure Nathalie Watteyne

Cette recherche veut contribuer au renouvellement de la critique et de l'histoire littéraires par l'étude des discours de l'auteur, de l'éditeur et des lecteurs critiques ayant entouré la parution de recueils de poèmes au Québec entre 1953 et 1970. L'analyse des rôles joués par chacun dans la compréhension des livres constitue une relecture de la poésie québécoise à un moment significatif de son histoire. Il s'agit de cerner les conceptions de l'auteur et de l'éditeur par la prise en compte du livre, soit le texte et le paratexte. L'examen des discours de l'auteur et des lecteurs critiques permet par ailleurs de comprendre les rapports que les écrivains entretiennent avec la critique littéraire, et la légitimité qui leur est prêtée.

En confrontant les discours de l'auteur, de l'éditeur et des lecteurs critiques, la recherche veut montrer que si les perspectives de chacun ne sont pas les mêmes, les choix qui sont faits lors de l'édition ou de la réédition n'en participent pas moins à l'appréciation des oeuvres à travers le temps. Certains manuscrits et écrits intimes des poètes seront aussi examinés afin d'approfondir la compréhension des oeuvres. La recherche croise l'herméneutique littéraire et les études sur le paratexte pour analyser différentes conceptions de la poésie à une période donnée, et montrer que les perspectives adoptées par l'auteur, l'éditeur et les lecteurs critiques participent à l'appréciation des oeuvres à travers le temps.

Liste non exhaustive de projets