Duel Vert & Or-Redbirds

Le Vert & Or connaît une bonne fin de match et distance les Redbirds in extremis

La défensive a fait la différence dans un important gain de 21-13 du Vert & Or sur les Redbirds.
La défensive a fait la différence dans un important gain de 21-13 du Vert & Or sur les Redbirds.

Photo : Yves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Il fallait d’abord gagner. Idéalement, il fallait le faire en inscrivant quatre points de plus que l’adversaire. Et bien le Vert & Or a réussi à faire les deux, samedi après-midi devant un peu plus de 3000 spectatrices et spectateurs réunis pour la troisième partie locale de la saison au stade extérieur de l’UdeS. La troupe de Mathieu Lecompte aura cependant eu besoin de toutes les minutes et secondes disponibles au cadran pour concrétiser une importante victoire au quatrième quart, dans un gain de 21-13 sur les Redbirds de l’Université McGill.

Une deuxième victoire cet automne qui relance sa saison et qui améliore grandement ses chances d’accéder aux séries éliminatoires. Après deux défaites consécutives en 2021, les porte-couleurs de l’Université de Sherbrooke savourent une neuvième victoire en 12 matchs à leur domicile contre les représentants de l’Université McGill. On peut dire qu’ils ont leur numéro…

Si l’adversaire a effectué beaucoup plus d’incursions en territoire ennemi que le Vert & Or, ils ont rarement été en mesure de concrétiser ces séquences par des points au tableau. Et les nombreux revirements que la défensive du Vert & Or a su provoquer dans ces moments où les Redbirds menaçaient auront été le fil conducteur menant à la victoire sherbrookoise. Parmi ces revirements, l’interception du demi défensif recrue Olivier Joly, avec moins de trois minutes à faire au match, a certes été la plus déterminante, mais n’a pas été la seule loin de là... Avant Joly, le demi défensif Marius Massé-Vincelette en avait réalisé deux et le secondeur étoile Jean-Philippe Hudon une autre, au détriment du pivot adverse Dimitri Sinodinos.

Le porteur de ballon Pier-Olivier Cadoret savoure la précieuse victoire.
Le porteur de ballon Pier-Olivier Cadoret savoure la précieuse victoire.

Photo : Yves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Un peu plus tard, le porteur de ballon Pier-Olivier Cadoret scellait l’issue du duel grâce à un touché sur une course de 40 verges qui distançait définitivement le Vert & Or de ses visiteurs; eux qui ont pourtant dominé au chapitre des verges amassées, du nombre de premiers jeux et de jeux offensifs, ainsi que du temps de possession. Le Vert & Or a cumulé 239 verges contre 405 pour les Redbirds.

La quart-arrière partant du Vert & Or Anthony Robichaud a complété 21 des 37 passes tentées à ses receveurs pour 179 verges de gain. Il a été intercepté à deux reprises. Quant au receveur Émilio Jaimes Leclerc, il a obtenu l’autre touché des siens dans le match.


Début de match erratique

Les deux formations en opposition ont eu beaucoup de mal à établir un jeu offensif dans la première portion de la rencontre et se sont partagés 282 verges de gain au total. Au terme des deux premiers quarts de jeu, seulement huit points avaient été marqués par le Vert & Or et les Redbirds, donnant une mince avance de deux points aux locaux sur leurs rivaux. Les points des porte-couleurs de l’UdeS sont venus d’un touché de sûreté en début de match et d’un placement de 28 verges réussi par Louis Tardif alors que les dernières secondes s’écoulaient au second quart.  Les deux équipes ont privilégié le jeu aérien, si bien qu’un maigre 45 verges a été cumulé sur des courses au sol.


Commentaires d’après-match

« On le dit souvent à l’interne, quand on joue comme nous sommes capables de le faire on gagne nos matchs. Aujourd’hui on l’a prouvé de nouveau avec une fin de match à la hauteur de notre talent. Cette victoire nous donne de très bonnes chances de se qualifier pour les séries, mais on veut plus. Il nous reste d’autres matchs à gagner d’ici la fin de la saison. On veut continuer d’améliorer notre classement. » - Anthony Robichaud, quart-arrière.

« Le résultat est très satisfaisant, mais le processus a été pénible. C’est certain qu’on prend la victoire, qui est importante pour nous, mais on sait très bien qu’on a beaucoup de choses à nettoyer dans notre jeu pour avoir du succès dans les prochains matchs. Aujourd’hui, notre défensive a fait les gros jeux dans les moments clés et cela a donné la chance à notre attaque de se replacer pour marquer des points importants quand ça comptait » - Mathieu Lecompte, entraîneur-chef de l’équipe de football Vert & Or.

La suite des choses…

Avec un dossier de deux victoires et quatre défaites en six matchs, deux rencontres encore à disputer en saison régulière et la quatrième place provisoirement au classement du circuit universitaire québécois de football, les hommes de Mathieu Lecompte se rendront au Stade Telus de l’Université Laval dimanche prochain 17 octobre en après-midi, pour s’y mesurer au Rouge et Or.