20e Gala du rayonnement des diplômées et diplômés

L'Université de Sherbrooke honore des modèles de réussite et d’engagement

Photo : UdeS

Le 15 octobre dernier, plus de 400 personnes ont assisté à la 20e édition du Gala du rayonnement des diplômées et diplômés de l’Université de Sherbrooke. Au cours de cette soirée mémorable, empreinte de fierté et d’émotions, l’Institution a nommé Yves Filion Grand Ambassadeur et décerné à huit autres récipiendaires le titre d’Ambassadrice ou d’Ambassadeur.

« Les personnes à qui nous décernons le titre de Grand Ambassadeur, d’Ambassadrice ou d’Ambassadeur, sont des modèles. Quelle que soit la forme qu’il a prise au fil de leur parcours, leur rayonnement nous éclaire toutes et tous. Nous sommes ici pour leur rendre l’hommage qu’elles méritent et pour leur confier la mission de participer avec nous à l’essor de notre Université et à la promotion de l’enseignement supérieur au Québec », a affirmé la rectrice de l’Université de Sherbrooke, la professeure Luce Samoisette lors du gala.

Réussite et engagement

Yves Filion, Grand Ambassadeur de l’UdeS

« Disons-le sans détour, vous êtes un modèle d’ambassadeur, Monsieur Filion. En tant que tout premier président du Réseau des diplômés de l’Université de Sherbrooke en 2003, vous avez su rallier et créer une communauté fière de ses couleurs et de ses racines. Depuis plus de 12 ans, vous poursuivez et renouvelez constamment votre engagement (...) » – extrait de l’hommage rendu à Yves Filion, nommé Grand Ambassadeur 2015, lors du gala.

M. Yves Filion
M. Yves Filion

Photo : UdeS

Le nouveau Grand Ambassadeur Yves Filion a notamment reçu un poignant hommage lors du Gala. Un moment privilégié pour l’Institution de valoriser son parcours exceptionnel empreint de convictions et d’exprimer toute sa reconnaissance à l’égard du rôle qu’il a joué dans le rayonnement national et international de l’Université de Sherbrooke.

En effet, grand bâtisseur, ingénieur visionnaire et administrateur de haut calibre, Yves Filion a occupé de nombreux postes d’importance chez Hydro-Québec, notamment ceux de président d’Hydro-Québec TransÉnergie et d’Hydro-Québec Distribution. Il a entre autres, coordonné le rétablissement du service aux clients d’Hydro-Québec à la suite du grand verglas de 1998. Son héritage chez Hydro-Québec est celui d’un homme engagé et vaillant qui fait de lui un modèle en gouvernance de sociétés. Il cumule également les honneurs, M. Filion a reçu le titre de Bâtisseur du Québec de la Société canadienne de génie civil et le prix Jean-Jacques-Archambault de l’Association de l’industrie électrique du Québec, un prix qui souligne notamment son rôle d’ambassadeur du savoir-faire québécois à l’international.

M. Filion est engagé auprès de son alma mater depuis très longtemps. Déjà en 1997, l’Université de Sherbrooke lui conférait le titre d’Ambassadeur. M. Filion a été le tout premier président du Réseau des diplômées et diplômés. Son implication personnelle a largement contribué à l'essor de la recherche dans le domaine du béton à l'Université. D’ailleurs, en 2004, la Faculté de génie lui a conféré le titre de Héraut de l’Université. En 2007, l’Université lui décernait un doctorat honorifique, reconnaissant ainsi son apport exceptionnel au développement des connaissances. M. Filion est aujourd’hui président de Consultation Yves Filion Inc. et administrateur de Sociétés Certifié.

Dans cette vidéo présentée lors du Gala du rayonnement 2015, cinq diplômés partagent des souvenirs de leur passage à l'Université de Sherbrooke et témoignent de leur profond attachement envers leur alma mater.

Ambassadrices et Ambassadeurs 2015 nommés par les facultés

Au cours de cette soirée, huit autres personnes diplômées et une organisation partenaire de l’UdeS ont été honorées, joignant ainsi les rangs des Ambassadrices et Ambassadeurs de l’UdeS. Les quelque 200 membres de ce club sélect inspirent par leurs actions et leurs réalisations, en plus de contribuer au rayonnement et au développement de leur alma mater.

Réal-Yvan Létourneau (Administration 1975, 1985)

En plus d’une carrière exceptionnelle à titre de vice-président – région des Cantons de l’Est pour Raymond Chabot Grant Thornton, cet ancien président de la Chambre de commerce de Sherbrooke à la fin des années 80 a fortement participé au développement et à l’essor de la région. Réal-Yvan Létourneau inspire cohésion, leadership, confiance et innovation partout où il passe.

Danielle Côté (Droit 1977)

L’honorable Danielle Côté possède un parcours exemplaire. Admise au Barreau en 1978, elle exerce la pratique du droit général au Cabinet des avocats Desmarais Scott Pariseau Côté avant d’être nommée substitut du procureur général à Sherbrooke. De 1989 à 1994, elle pratique comme avocate aux poursuites criminelles au ministère fédéral de la Justice. Elle est aujourd’hui juge en chef adjointe à la chambre criminelle et pénale de la Cour du Québec.

Manon Meilleur (Éducation 1997)

Œuvrant au préscolaire et primaire à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, Manon Meilleur est une enseignante exceptionnelle qui mélange créativité, esprit d’entrepreneuriat, engagement social et don de soi. En 2003, cinq enfants de 5e année de sa classe ont remporté le premier prix du concours organisé par le Biodôme de Montréal en créant un panneau informatif sur l’étoile de mer polaire. En 2005, ses élèves ont gagné le prix régional du Concours québécois en entrepreneuriat pour leur implication au projet PAPYRUS. Ils ont transformé la classe en véritable usine de papier artisanal.

Martin Lamontagne (Génie 1997)

En tant que président et chef de la direction de l’entreprise Creaform, Martin Lamontagne dirige notamment la conception et la réalisation des opérations dans tous les domaines techniques et tous les domaines commerciaux. En 2006, il a été nommé Jeune entrepreneur de l'année dans le cadre des Prix aux jeunes entrepreneurs de la Banque du Canada. Sous sa direction, l'entreprise a fait son entrée au palmarès North America Technology Fast 500 en 2008.

Josette D. Normandeau (Lettres et sciences humaines 1985)

Au début des années 1990, elle occupe les fonctions de directrice générale de la Chambre de commerce de l’Union européenne au Canada. Attirée par ce qui l’oblige à se réinventer, elle se joint à Idéacom International Inc. en 1994 à titre de vice-présidente - développement international et co-production. Aujourd’hui présidente d’Idéacom International depuis 15 ans, Josette D. Normandeau assure l’ensemble du développement des productions télé et numériques.

Richard Massé (Médecine et sciences de la santé 1976)

Le Dr Richard Massé est le directeur de santé publique de Montréal. Il a notamment œuvré à titre de sous-ministre adjoint et de directeur national de la santé publique au ministère de la Santé et des Services sociaux de 1998 à 2003. Il a également été président-directeur général à l'Institut national de santé publique du Québec. Il a été le tout premier directeur de l’École de santé publique de l’Université de Montréal qui est aujourd’hui une nécessité pour développer la recherche et la formation en santé publique.

Pierre Bonin (Sciences 1987)

Auparavant vice-président des finances et de l'administration en 1995, Pierre Bonin a joué un rôle-clé dans la transformation de Bell Canada lors de l'ouverture du marché des télécommunications à la concurrence. Il est aujourd’hui vice-président, Technologies de l'information chez Vidéotron. Il a le mandat de maximiser l’utilisation des technologies pour que l’entreprise demeure à l’avant-garde des tendances mondiales.

Denis Custeau (Sciences de l’activité physique 1968)

Denis Custeau a créé Agence Québec Plus Inc. qui avait comme mission de rendre disponibles les meilleurs produits possibles pour la pratique du volleyball en milieu scolaire. Devenue ASICS Canada Corporation, l’entreprise continue de distribuer les produits ASICS partout au Canada. La direction des opérations est toujours à Sherbrooke grâce à la qualité et à la performance de l’équipe de Denis Custeau.

Mitacs – Partenaire Ambassadeur

Cette distinction souligne la contribution importante d’une organisation partenaire de l’Université au développement de la recherche ou à la formation en milieu de pratique de ses étudiantes et étudiants inscrits dans un programme sans stages coopératifs. L’organisation choisie pour recevoir ce prix se distingue autant par son apport à la formation qu’à la recherche. Son histoire et celle de l’Université sont intimement liées, et le partenariat qui s’est développé entre les deux institutions fait l’envie de tout le Québec.

À propos du Gala du rayonnement de l’Université de Sherbrooke

Le Gala du rayonnement se veut l’expression de la fierté de l’Université de Sherbrooke pour ses diplômées et diplômés, particulièrement pour celles et ceux qui tracent la voie de l’excellence pour les générations futures. Cet événement est aussi l’occasion de rendre hommage à de grands acteurs de la société qui ont à cœur le développement de l’Université et qui s’engagent à œuvrer comme porte-étendards de leur université à travers leurs activités et réseaux professionnels.