Grand Concours littéraire 2016-2017

Lancée en novembre 2016, la seconde mouture du Grand Concours littéraire a franchi une importante étape récemment avec la remise des prix aux auteur et auteures des six textes primés lors d'un cocktail dédié à l'art et à la littérature tenu au Centre culturel de l'Université.

De gauche à droite, Kiev Renaud, membre du jury du concours, Christian Lachapelle, récipiendaire du prix pour le personnel, Marie-Soleil Guèvremont, récipiendaire du prix du Centre Anne-Hébert, Anick Lessard, vice-doyenne à la FLSH, Catherine Ego, gagnante du Grand prix, Marianne Verville, récipiendaire du prix Joseph-Bonenfant, André Marquis, membre du comité organisateur du concours, et Alain Webster, vice-recteur au développement durable.

Les plumes honorées

Lors de cette soirée, Catherine Ego, étudiante à la Faculté de droit, a remporté le Grand prix littéraire de l'Université de Sherbrooke. Constitué d’une bourse de 1 000 $, d’un abonnement au Théâtre de la Ville de Longueuil et d’un abonnement d'un an au dictionnaire Usito, le Grand Prix lui a été attribué pour sa nouvelle Toute la beauté du monde, qui décrit la rencontre d’une personne itinérante avec Un Monde en soi, une œuvre du sculpteur Michel Goulet installée à l’entrée de l’édifice du Campus de Longueuil que l’auteure fréquente quotidiennement.

Pour sa nouvelle L'arbre différent, Kim Noël, étudiante en techniques d'éducation spécialisée au Cégep de Sherbrooke s’est mérité le prix dédié aux étudiantes et étudiants des institutions d'enseignement supérieur de Sherbrooke.

Maxime April, étudiant au Cégep Édouard-Montpetit, a remporté le prix pour les étudiantes et étudiants au collégial de Longueuil avec Triste est la vie des Mémoris!, une nouvelle ayant la maladie d’Alzheimer pour thème.

Les deux récipiendaires ont reçu 500 $ sous forme de bourse d'études à l'UdeS, 250 $ en carte cadeau à la Coopérative de l'Université de Sherbrooke, un abonnement annuel pour à une série théâtre et un abonnement d'un an au dictionnaire Usito.

La nouvelle Hommes a valu le Prix du Centre Anne-Hébert à Marie-Soleil Guèvremont, étudiante à la maîtrise en création littéraire à la Faculté des lettres et sciences humaines. Ce prix, destiné aux étudiantes et étudiants inscrits dans un programme de littérature à l'UdeS, comporte une bourse d'études à l'UdeS de 1000 $, un abonnement annuel pour deux à la série théâtre du Centre culturel de l'UdeS et un abonnement d'un an au dictionnaire Usito.

Marianne Verville, diplômée de l'UdeS, a remporté le prix Joseph-Bonenfant destiné aux étudiantes et étudiants inscrits dans les autres programmes ainsi qu’aux diplômées et diplômés de l'UdeS. Son poème intitulé Géologie des corps aviaires lui a permis de recevoir elle aussi une bourse d'études de 1000 $, un abonnement annuel pour deux à la série théâtre du Centre culturel de l'UdeS et un abonnement d'un an au dictionnaire Usito.

Inspirée par La nature cristalline de la matière et de l’espace, une toile de d’Étienne Saint-Amant installée à l’entrée de l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique, la nouvelle Tachyon de Christian Lachapelle a valu à ce dernier le prix pour le personnel de l'UdeS. Adjoint au décanat à la Faculté des sciences de l’activité physique, Christian Lachapelle a ainsi reçu 500 $ en carte cadeau à la Coopérative de l'Université de Sherbrooke, un abonnement annuel pour deux à la série théâtre du Centre culturel de l'UdeS et un abonnement d'un an au dictionnaire Usito.

Comme thématique, la 2e édition du Grand Concours littéraire proposait les œuvres d’art public présentes à l’Université et dans les villes de Sherbrooke et de Longueuil. Les participantes et participants devaient écrire une nouvelle ou un poème inspiré par une œuvre d’art public. Un jury, composé de trois écrivains reconnus, Robert Giroux, Louis Hamelin et Kiev Renaud ont choisi les textes gagnants, fondant leur jugement sur la qualité de la langue, l’originalité du sujet et du style et le traitement de la contrainte.

Cliquer sur les liens ci-dessous pour lire les textes primés