Aller au contenu

Intégration optimale de procédés thermiques en serres agricoles pour la gestion efficace des besoins énergétiques.

Sommaire

DIRECTION DE RECHERCHE
Mikhail Sorin, Professeur - Département de génie mécanique
UNITÉ(S) ADMINISTRATIVE(S)
Faculté de génie
Département de génie mécanique
CYCLE(S)
3e cycle
LIEU(X)
Campus de Sherbrooke

Description du projet

Contexte : La production maraîchère en serre au Canada est grandement limitée par les coûts associés à la demande énergétique nécessaire pour faire face à notre climat rigoureux. Il est possible de circonscrire ce problème en augmentant la récupération d'énergie thermique intermittente et l'apport d'énergies renouvelables aux systèmes de chauffage, de refroidissement, d'enrichissement en CO2 et de déshumidification des serres existantes et en construction. Cette approche va favoriser des pratiques agroenvironnementales, mais l'expertise nécessaire pour choisir et combiner les technologies disponibles reste hors de la portée de la majorité des producteurs en serre. 

Le projet de doctorat comportera un développement et l'adaptation de la méthode thermodynamique « le pincement intermittent » à l' intégration optimale des énergies renouvelables (solaire et l'électricité hydroélectrique), des systèmes de récupération de chaleur directe (via échangeurs) et indirecte (via stockage thermique) ainsi que le pompage de chaleur, aux serres semi-fermées pour réduire la consommation d'énergie de grande valeur (électricité, carburants) et prolonger la saison de production en serre.  La méthode de pincement intermittent sera adaptée à la réalité terrain des Serres St-Élie (SSE), qui est un producteur important de plants de légumes et de petits fruits au Canada. SSE souhaite rénover une serre de 50 000 pieds carrés de superficie, qui permettra d'augmenter la production actuelle, participer à l'approvisionnement de commerces de la région, tout en limitant l'empreinte carbone de ses produits. L'application de la méthode de pincement intermittent grandement facilitera l'optimisation et la démarche décisionnelle dans l'application des technologies d'intégration énergétique dans la modernisation de cette serre, tout en allongeant la saison de production et en augmentant le rendement de la serre par unité d'énergie achetée. 

La connaissance préalable de la méthode thermodynamique « le pincement intermittent » n'est pas requise.

Discipline(s) par secteur

Sciences naturelles et génie

Génie mécanique

Financement offert

Oui

21 000$

Partenaire(s)

Projet Mitacs - BrainBoxAl, Serres St-Élie, Gobeil Dion & Associés inc.

La dernière mise à jour a été faite le 6 octobre 2023. L’Université se réserve le droit de modifier ses projets sans préavis.