PROFESSEURE OU PROFESSEUR EN SCIENCES DE LA SANTÉ CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA DE NIVEAU 2 EN ORGANISATION ET GESTION DES SERVICES DE SANTÉ

No 02685 Période d'affichage : du 27 février au 31 mars 2017, 17 h

La période d'affichage de cette offre d'emploi étant terminée, il n'est plus possible de soumettre votre candidature. Merci de votre intérêt!
Consulter les offres d'emploi disponibles
M'inscrire à l'alerte-emploi

Type d'emploi
Professeur
Lieu
Campus de la santé
Statut
Régulier
Unité administrative
Faculté de médecine et des sciences de la santé

Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke sollicite des candidatures afin de pourvoir à un poste de professeure régulière ou professeur régulier à temps complet pour une Chaire de recherche du Canada de niveau 2 à la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Le Département d'attache de la titulaire ou du titulaire de la Chaire sera déterminé en fonction de son expertise et de l'orientation de son programme de recherche.

Le programme de recherche proposé devra renforcer au moins une des thématiques de recherche principales de la Faculté de médecine et des sciences de la santé et, plus particulièrement, la thématique organisation et gestion des services de santé du Centre de recherche de l'hôpital Charles-Le Moyne. La candidate ou le candidat devra consolider les activités de recherche existantes dans son domaine d'expertise et collaborer avec les autres équipes de recherche de la Faculté et du Centre de recherche.

Profil recherché

Les candidates et candidats recherchés sont de nouveaux chercheurs ou chercheuses exceptionnels reconnus par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine. Elles ou ils doivent proposer un programme de recherche original, novateur et de calibre international. Le Programme de chaires de recherche du Canada (www.chairs­chaires.gc.ca) a été établi par le Gouvernement du Canada pour attirer des chercheuses et chercheurs reconnus mondialement.

Expertise de la candidate ou du candidat

Une candidature spécialisée en organisation et gestion des services de santé devra contribuer au renforcement et au développement des compétences de recherche de la Faculté de médecine et des sciences de la santé et, plus particulièrement, des chercheuses ou chercheurs membres du Centre de recherche - Hôpital Charles-Le Moyne. Une formation clinique de même qu'une formation en administration est un atout.

Les travaux de recherche de la candidate ou du candidat devront s'inscrire dans une vision de gouvernance clinique où des projets de recherche appliqués seront réalisés en étroit partenariat avec des décideurs et des cliniciens pour améliorer les services de santé. Le concept de gouvernance clinique fait référence à une approche intégrative favorisant la collaboration des parties prenantes à la transformation organisationnelle. Cette approche peut être mobilisée à différents niveaux du système de santé. Puisque les services de première ligne occupent une position de coordination stratégique qui a un effet d'entraînement sur toutes les autres composantes du système de santé, l'analyse de ce niveau de services est considéré comme prioritaire. Par exemple, l'analyse d'innovations organisationnelles en première ligne, tels les nouveaux modèles d'organisation de services, les guichets d'accès centralisés pour les patientes ou patients sans affiliation avec un professionnel en première ligne ou la modification des systèmes de prise de rendez-vous sont des exemples d'innovations actuelles susceptibles d'améliorer les services.

La candidate ou le candidat devra consolider les activités de recherche existantes dans son propre domaine d'expertise et collaborer avec les autres équipes de recherche de la Faculté. Les candidates ou candidats non retenus pour la Chaire pourront être invités à pourvoir d'autres postes offerts et menant également à la permanence dans les domaines de la médecine et des sciences de la santé.

À propos de la Faculté

Dix-sept départements composent la Faculté de médecine et des sciences de la santé : Anatomie et biologie cellulaire, Anesthésiologie, Biochimie, Chirurgie, École de réadaptation, École des sciences infirmières, Médecine, Médecine de famille et médecine d'urgence, Médecine nucléaire et radiobiologie, Microbiologie - infectiologie, Obstétrique - gynécologie, Pathologie, Pédiatrie, Pharmacologie-physiologie, Psychiatrie, Radiologie diagnostique, Sciences de la santé communautaire.

Les thématiques principales en recherche à la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont regroupés en six thèmes : « Mère-enfant », « Inflammation et douleur », « Cancer : biologie, pronostic et diagnostic », « Diabète, obésité et complications cardiovasculaires », « Vieillissement », « Santé - populations, organisation, pratiques ». Ces thématiques sont supportées par trois piliers d'excellence : RNomique, Imagerie médicale et Pharmacologie.

Fonctions

- Enseignement aux trois cycles d'études dans les domaines d'expertise indiqués et dans les cours de formation de base du Département d'attache.

- Développement et entretien d'activités de recherche fondamentale et appliquée.

- Encadrement d'étudiantes et d'étudiants aux études supérieures.

- Participation à la vie universitaire.

- Service à la collectivité.

Exigences

  • Les Chaires de niveau 2 sont destinées à des chercheuses et chercheurs émergents exceptionnels (les candidates et candidats doivent être des chercheuses et chercheurs qui ont été actifs dans leur domaine depuis moins de 10 ans au moment de la mise en candidature).

  • Les candidates et candidats qui ont obtenu leur diplôme le plus avancé plus de 10 ans auparavant (et dont la carrière a été interrompue en raison, entre autres, d'un congé de maternité ou d'un congé parental, d'un congé de maladie prolongé ou d'une formation clinique) peuvent faire examiner leur admissibilité à une Chaire de niveau 2 au moyen du processus de justification des Chaires de niveau 2 du Programme. Prière de communiquer avec le Service d'appui à la recherche, à l'innovation et à la création de l'Université de Sherbrooke pour obtenir plus d'information (Brigitte.Leduc@USherbrooke.ca).

  • Intérêt marqué pour l'enseignement et la pédagogie universitaire ainsi que pour la recherche, le développement et l'innovation.

  • Grande capacité de communication.

  • Maîtrise de la langue française parlée et écrite ou volonté de la maîtriser dans les meilleurs délais.

  • Une expérience en recherche interdisciplinaire, multidisciplinaire ou transdisciplinaire ainsi qu'en transfert des connaissances est considérée comme un atout.

  • Une participation à des recherches pancanadiennes et internationales est un atout.

  • Prière de consulter le site Web des Chaires de recherche du Canada pour en savoir plus sur les critères d'admissibilité des candidates et candidats. De plus, toute l'information relative au Programme peut être consultée sur le site Web.

À propos du lieu de travail

  • Centre de recherche - Hôpital Charles-Le Moyne

Conditions de travail

Les conditions de travail sont régies par le Protocole d'entente en vigueur entre l'Université et l'Association des professeures et professeurs de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke (APPFMUS).

RÉCEPTION DES CANDIDATURES

L'examen des candidatures débutera au plus tard le 31 mars 2017 et se poursuivra jusqu'à ce que le poste soit pourvu.

Nous vous invitons à soumettre votre candidature par voie électronique en cliquant sur le bouton « Postuler ». Veuillez joindre votre curriculum vitae, une lettre de motivation, une brève description des intérêts de recherche actuels et futurs ainsi que des tirés à part des contributions récentes les plus pertinentes aux domaines indiqués. De plus, veuillez faire parvenir trois lettres de recommandation, en provenance directe des signataires, aux coordonnées ci­dessous :

Monsieur le Doyen

Faculté de médecine et des sciences de la santé

Offre d'emploi no 02685

Université de Sherbrooke

3001, 12e avenue Nord

Sherbrooke (Québec) J1H 5N4

Courriel : doyen-med@USherbrooke.ca

L'Université de Sherbrooke valorise la diversité, l'égalité et l'équité en emploi au sein de sa communauté et invite toutes les personnes qualifiées à soumettre leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées. La priorité sera toutefois accordée aux Canadiennes et Canadiens et aux résidentes permanentes et résidents permanents.