La collection d’œuvres d’art de l’Université de Sherbrooke

L'importance accordée aux arts visuels est manifeste à l'Université de Sherbrooke. Depuis 1964, l'Université acquière, sous forme de don, des œuvres d'art contemporain d’artistes de réputation régionale, nationale et internationale. Au fil des ans, l'UdeS s'est donc porté acquéreur d'une collection rassemblant quelque 1800 œuvres d'artistes pour la plupart québécois. 

La collection d'œuvres d'art de l'UdeS comporte deux grands volets.

  • La Collection du prêt d'œuvres d'art, pour sa part, se développe à partir d'œuvres acquises pour être mises à la disposition de la communauté universitaire. En raison de leur intérêt exceptionnel et de leur importance nationale environ 500 de ces œuvres ont été classées biens culturels par Patrimoine Canada.
    À ce jour, 1000 œuvres sont accrochées sur les murs des trois campus de l'Université, que ce soit dans les bibliothèques, les salles de conférence et de réunion et dans les bureaux du personnel, ce qui constitue en quelque sorte une exposition permanente offerte à la communauté universitaire.
  • La Collection d'œuvres d'art public se compose d'une vingtaine d'œuvres qui ont été acquises ou créées pour un lieu spécifique. Ce sont des œuvres intégrées au bâtiment, au site ou à l'espace qui les accueillent qui sont acquises sous forme de don ou créée dans le cadre du Programme d'intégration des arts à l'architecture du gouvernement du Québec.
    Cette partie de la collection comprend notamment des sculptures d'Yves Trudeau, Bill Vazan, John Francis, Gilles Larivière, Michel Goulet, Claude Vermette, Louise Doucet Saito et Satoshi Saito qui sont installées sur les trois campus de l'Université. Même si rien ne vaut un contact direct avec ces œuvres, un catalogue de cette collection est disponible sur le Web.

De plus, la Collection est complétée par un fonds spécifique, le fonds André-Le-Coz, qui rassemble 120 000 clichés et 100 photographies de ce grand photographe des arts de la scène.

Photo du comédien Guy Lécuyer
Guy Lécuyer, photo du fonds André-Le-Coz