Projet OBSAND

Équipe

  • Vincent Boissonneault
  • Benoît Brosseau
  • Nicolas Gauvin
  • Amélie Mercier-Arsenault
  • Richard Noël
  • Catherine Roy

Description

Le projet OBSAND s’inscrit dans un contexte de recherche sur la pollution lumineuse nocturne. En effet, le GRAPHYCS (groupe de recherche du Collège de Sherbrooke) a développé une technique d’analyse numérique permettant de mesurer la pollution lumineuse à l’aide d’un télescope spectrophotométrique. Leur système est appelé à être utilisé sur divers sites pour effectuer des mesures nocturnes régulières afin de caractériser le niveau de pollution lumineuse selon le temps de l’année et la géographie. Cette recherche permettra aussi de faire l’étude de la pollution atmosphérique à l’aide de l’analyse spectrophotométrique des prises de mesure réalisées par le télescope. À ce jour, le GRAPHYCS a établi une collaboration avec l’Astrolab du Parc National du Mont-Mégantic pour l’accès à leurs installations hautement développées en matière d’observation astronomique

Conjointement avec des étudiants du Collège de Sherbrooke, l’équipe veut simplifier la prise de mesures de la pollution lumineuse en développant un système automatisé unique. L’autonomie de l’appareil permettra d’enregistrer des données sur la pollution lumineuse et ainsi acquérir une banque de données.

Objectif

L’objectif principal de l’équipe est de concevoir un habitacle automatisé pour un spectrophotomètre qui pourra répondre aux besoins émis par le client (GRAPHYCS), le fabriquer et l’installer sur le site du Mont-Mégantic.

Prototype

Le prototype est divisé en 4 sous-systèmes :

  • MOTORISER
  • ABRITER
  • RÉGULER
  • ALIMENTER

Chacun de ces sous-systèmes doit répondre à des exigences spécifiques exigées par nos clients.

  • Développer un système motorisé pour l’ouverture et la fermeture du couvercle capable de supporter les conditions climatiques au sommet du Mont-Mégantic et permettre un champ de vision périphérique pour le spectrophotomètre.
  • Faciliter le transport et minimiser la maintenance au maximum.
  • Contrôler les conditions internes de l’habitacle, c’est-à-dire maintenir une température stable, chauffer ou refroidir les parties de l’habitacle au besoin et éviter toute condensation.
  • Développer un système d’alimentation en électricité, d’intégration et d’acquisition de données qui permettra à l’habitacle de fonctionner de manière autonome.

M. Martin Aubé, directeur du groupe GRAPHYCS et Mme Chloé Legris, ingénieure chargée du projet de lutte contre la pollution lumineuse pour l’Astrolab, participent activement au projet en tant que mandataires ainsi que personnes ressources.

Partenaires et commanditaires

  • ASTROLab du Mont Mégantic
  • Graphycs
  • OMM
  • IEEE
  • Lumec
  • Velan
  • Kinecor
  • Memo
  • SADC
  • Oasics
  • Le coureur

Photos