Projet APIK

Équipe

  • Marc-André Cyr
  • Marc-André Gervais
  • Étienne Mathieu
  • Jean-Sébastien Mérette
  • Christine Sigmen
  • Mathieu Vinette

Description

Le mandat de l’équipe APIK est de concevoir et de fabriquer une botte de randonnée semi-rigide comportant un système amovible lui permettant d’adhérer à plusieurs types de surface. Cette mission est atteinte avec le système de crampons rétractable. Les critères de conceptions principaux sont les suivants :

  • Longueur des crampons ajustable
  • Accès aux pièces mobiles du mécanisme
  • Répond aux spécifications de la norme EN 893
  • Fonctionnel à des températures froides
  • Être léger
  • Résiste à la corrosion

Le système comporte huit crampons télescopiques et deux pointes avant rétractables. La longueur des crampons pleinement déployés est de trois centimètres, ce qui correspond à la majorité des crampons de marches disponibles sur le marché. L’ensemble du système est contenu dans la semelle et ne lui ajoute pas de hauteur additionnelle.

L’actionnement du mécanisme se fait par une poignée située au niveau du talon. Il faut effectuer vingt tours pour déployer complètement les crampons. On compte donc autant de positions de fonctionnement différentes, ce qui donne une meilleures polyvalence selon l’inclinaison et la nature du terrain : neige, glace, roche.

L’utilisateur a accès à toutes les pièces mobiles du mécanisme. Il peut donc remplacer facilement les composantes en cas de bris.

Le mécanisme a été conçu de manière à respecter la norme EN 893 régissant les crampons. Les tests effectués ont démontré que le système dépasse les limites fixées par la norme en ce qui concerne la résistance en compression et en flexion des crampons verticaux ainsi que des pointes avant. Des tests de fonctionnement ont également été menés dans un congélateur et ont démontré l’efficacité du système à des températures sous le point de congélation.

Le poids des bottes comprenant le mécanisme de crampons rétractables est plus léger que le poids des mêmes bottes et d’une paire de crampons existant sur le marché. Ce gain de poids est très intéressant pour les alpinismes, car il représente une économie d’énergie importante.

Les matériaux ont été choisis de manière à éviter la corrosion. Ainsi, les crampons télescopiques ainsi que les pointes avant sont fait de titane, matériaux ayant des propriétés excellentes contre la corrosion. De plus, plusieurs matières plastiques ont été utilisées afin d’éviter le même problème et de réduire la masse du système.

L’équipe APIK a déposé un brevet le 8 décembre 2004 pour l’ensemble de son mécanisme.

Partenaires et commanditaires

  • Kayland

Photos