Projet RAFALE

Équipe

  • Véronique Audet
  • Nancy Beaulieu
  • Patrick Brousseau
  • Annie Brunelle
  • Sébastien Landry
  • François Leblanc
  • Maxime Leclerc
  • Steve Leclerc
  • Francis Martel
  • Philippe Parent
  • François Potvin

Description

Le Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER) a présentement besoin d’équipements pour le déneigement des glissières de sécurité et des parapets de ponts. La neige accumulée devant ces derniers devient un danger pour l’usager de la route. En effet, la neige peut former un tremplin permettant aux véhicules de passer par-dessus le garde-corps et d’atteindre un précipice.

En 1999, un accident mortel sur l’autoroute Métropolitain s’est produit dû à cette accumulation de neige près des parapets. Suite à cet accident, le coroner a fait la recommandation que le déneigement des glissières de sécurités et des parapets de ponts soit fait à l’intérieur d’un délai de 96 heures après la fin d’une tempête.

En ce qui concerne le CGER, certains de ses centres, situés en région, ne possèdent pas les équipements adéquats pour effectuer le déneigement de ces structures. Présentement, les opérateurs enlèvent la neige avec les équipements mis à leur disposition tels que les sens uniques montés à l’avant des camions. Cependant, ces équipements ne sont pas conçus pour effectuer ce genre de travail, et par conséquent, nous notons un nombre de bris relativement élevé en ce qui a trait aux équipements eux-mêmes, mais aussi aux dispositifs de retenue sur les routes. Les équipements conçus pour ce type de travail sont les souffleuses de grande envergure. Cependant, leur prix, variant autour de 75 000$, les rend inaccessibles aux centres de petite et moyenne envergures. C’est pour cette raison que le CGER a mandatés l'équipe Rafale afin de concevoir une souffleuse plus accessible et plus polyvalente avec les équipements utilisés au CGER.

Le mandat confié à l’équipe de Rafale est de concevoir un prototype, dont l’utilisation conjointe avec les véhicules de déneigement du Ministère permettra le déneigement des dispositifs de retenu des routes et des autoroutes. L’étude s’est donc portée sur trois champs d’activités, soit l’adaptation de la souffleuse, l’utilisation potentielle de la puissance hydraulique des véhicules tracteurs et le développement ou l’amélioration d’une nouvelle attache rapide. Les principaux objectifs ciblés dans la réalisation de ce projet sont la polyvalence de la souffleuse, ainsi que la minimisation du poids et du coût global de production. Nous rappelons ici qu’une production à petite échelle de la souffleuse pourrait éventuellement être considérée par le CGER.

La contrainte principale liée à la réalisation du projet est le temps. En bref, la fabrication et les essais du prototype devront être réalisés avant décembre 2001. En ce qui a trait aux contraintes financières, le CGER s’est engagé dans le soutien du projet RAFALE jusqu’à la phase de fabrication inclusivement.

Partenaires et commanditaires

  • Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER)
  • Université de Sherbrooke

Photos