Projet GLISSE

Équipe

  • Alexandra Beaulieu
  • Benoît Beauséjour
  • Marc-André Comeau
  • Mathieu Savard
  • Jean-François Turcotte

Description

Depuis l’apparition du ski en Norvège au XIXe siècle et de la planche à neige aux États-Unis en 1964, une multitude de compagnies ont vu le jour. À titre d’exemple, on dénombre aujourd’hui plus de 60 manufacturiers de planches à neige et tout près de 30 fabricants de skis à travers le monde.

Ainsi, l’industrie du ski et de la planche à neige représente, aujourd’hui au Canada, un marché de plus de cent millions de dollars quant aux ventes d’équipements. Malgré l’émergence technologique de nouveaux produits sur le plan international, nous sommes forcés de constater que l’évolution se situe principalement quant aux planches (skis ou planches à neige), aux bottes, aux fixations, aux bâtons, aux lunettes, aux vêtements, aux supports à voiture, etc. On remarque donc qu’il existe très peu de ressources pour les skieurs et planchistes afin d’entretenir leurs planches. Actuellement, les deux seules alternatives pour les amateurs des sports de glisse sont les suivantes : affûter et cirer leurs skis ou leur planche à neige eux-mêmes à l’aide d’outils manuels (limes, fer à chauffer, grattoirs, etc.) ou plus simplement de confier l’entretien à des boutiques spécialisées.

La principale concurrence à la mise en marché d’un appareil domestique d’entretien de planches de glisse s’avère les boutiques équipées d’appareils spécialisés pouvant coûter jusqu’à 200 000$. En effet, pour avoir questionné un nombre considérable de skieurs et planchistes, on constate que moins de 12 % des amateurs entretiennent leurs planches à l’aide d’outils manuels. Le nombre considérable d’outils à se procurer ainsi que le montant considérable de chacun d’eux explique cette faible tendance.

Notons également que le temps à investir afin d’effectuer une opération manuelle de bonne qualité est considérable. Pour une paire de skis ou une planche à neige, l’opération prend en moyenne une heure, comparativement à moins d’une demie heure pour les boutiques équipées d’appareils motorisés.

Les appareils qu’utilisent ce genre de boutiques sont extrêmement dispendieux (50 000 $ modèle de base) en raison de la multitude d’options qu’ils peuvent offrir. Également, le fait qu’ils doivent répondre à un travail de grand volume, implique une conception adaptée et par conséquent un prix de revient très important. Les principaux manufacturiers sont deux compagnies européennes (Montana et Wintersteiger) et fabriquent des machines ayant des dimensions imposantes (approximativement 1.5 X 1.5 X 1.5 m). De plus, elles nécessitent un certain savoir-faire pour effectuer un travail adéquat.

En regard de la situation actuelle, l’opportunité que l'équipe Glisse a décelée consiste principalement à permettre aux amateurs des sports de glisse d’investir dans un appareil permettant d’entretenir eux-mêmes leurs planches, plutôt que de payer d’année en année pour un simple service. Ainsi, l’appareil en question sera amorti sur un certain nombre d’années tout dépendamment de l’utilisateur. Essentiellement, un des objectifs consiste à abaisser le coût d’entretien actuellement offert par les diverses boutiques de sport en mettant sur pied un appareil commercial permettant aux skieurs et planchistes d’être autonomes.

Outre l’aspect financier, le fait d’offrir l’opportunité aux gens d’entretenir eux-mêmes leurs planches lorsqu’ils en sentent la nécessité et sans qu’ils n’aient besoin de se déplacer représente une opportunité clairement exprimée par les consommateurs. En effet, tous les fervents amateurs des sports de glisse que l'équipe Glisse a interrogé s’entendent pour dire que s’ils ne devaient pas débourser autant et s’ils n’avaient pas à se déplacer pour le faire, ils feraient aiguiser et cirer leurs planches bien davantage.

Partenaires et commanditaires

  • Amecci
  • Association des Industriels de Lanaudière
  • Centre de Formation Professionnelle de l’Argile
  • KPMG
  • Les Industries Saulnier Inc.
  • Max Ski Service
  • PB Pilot
  • Rossignol
  • Shell L.Gagné Libre-Service Inc.
  • Projets Milieu Université de Sherbrooke

Photos