L'Ordre des ingénieurs du Québec

L'Ordre des ingénieurs du Québec est l'organisme qui régit la profession d'ingénieurs et d'ingénieures au Québec. Au deuxième rang des ordres professionnels pour ce qui est du nombre de membres, il regroupe les ingénieurs de toutes les disciplines du génie, à l'exception du génie forestier. Son rôle, dicté par le législateur, consiste à veiller à la qualité de la pratique du génie au profit de la protection du public. À cette fin, l'Ordre contrôle l'accès à l'exercice de la profession, surveille la pratique de ses membres et voit au respect de l'intégrité professionnelle.

Étant donné la nature souvent critique des tâches accomplies par les ingénieurs, leur complexité et le degré élevé de compétences exigées pour l'exécution de ces travaux, seules les personnes inscrites au tableau et détentrices d'un permis d'ingénieur décerné par l'Ordre ont le droit de poser les actes professionnels réservés à la profession.

Le texte est tiré en grande partie de la brochure corporative de l'OIQ (Une volonté de faire).

Mandat de l'Ordre : Protéger le public

L'Ordre, dans le cadre de son mandat de protection du public, doit s'assurer que les ingénieurs fournissent des services appropriés aux clients. Ce mandat comporte également l'obligation générale de s'assurer de la fiabilité des réalisations du domaine de l'ingénierie afin d'en maximiser les avantages et d'en minimiser les inconvénients pour la collectivité.

Pouvoirs d'encadrement et de discipline

Selon le système professionnel québécois, l'État délègue à l'Ordre des ingénieurs du Québec certains pouvoirs d'encadrement et de discipline requis pour que les services rendus par les ingénieurs soient de qualité. Aussi, l'Ordre accorde une importance fondamentale à l'inspection professionnelle ainsi qu'à la fonction du syndic, par lesquelles il veille à la qualité des activités professionnelles de ses membres. Le syndic enquête lorsqu'il existe des raisons valables de croire qu'un ingénieur a commis des infractions aux lois régissant ses activités professionnelles.

Le principe d'autogestion constitue l'un des fondements des ordres professionnels québécois. L'application de ce principe donne l'assurance que la qualité des services professionnels est évaluée par des personnes compétentes, en l'occurrence des pairs.

Valeurs de la profession

Les membres doivent s'acquitter de leurs devoirs professionnels en s'appuyant sur les quatre valeurs de la profession : la compétence, le sens de l'éthique, la responsabilité et l'engagement social.

L'engagement socio-économique

Compte tenu de leur expertise particulière et de leur approche d'analyse globale, les ingénieurs ont un rôle précieux à jouer. L'Ordre en est conscient et insiste sur la responsabilité sociale de ses membres.

À l'aube du XXIe siècle, l'Ordre croit qu'il est essentiel que les ingénieurs s'impliquent pleinement au cours de cette étape de transition marquée par le progrès en participant à l'éclairage des choix de société. Prenant le leadership, l'Ordre multiplie ses prises de position dans les grands débats publics et donne son point de vue sur les sujets concernant la profession.

Un portail pour les ingénieurs

Le Portail Legenial regroupe plusieurs Sections régionales de l'Ordre des ingénieurs du Québec. La mission est de favoriser le progrès de la profession ainsi que celui des membres en informant sur les activités professionnelles, culturelles et socio-récréatives pour le mieux-être collectif.