Mikhail Sorin, ing. jr

Mikhail Sorin

ing. jr, Ph. D.
Professeur titulaire

Coordonnées

Diplômes

  • M. Sc., Université de génie chimique, Moscou (Russie), 1980
  • Ph. D., Institut de chimie physique, Moscou (Russie), 1988

Recherches actuelles

Technologies de réfrigération et technologies de récupération de la chaleur résiduaire

Ces deux sujets sont inter-reliés. L’objectif général est de développer et d’offrir aux industries des technologies performantes sur le plan énergétique et des outils numériques leur permettant d’améliorer l’efficacité énergétique de procédés et réduire les émissions de GHG au Canada.

Le programme se divise en 3 projets :

  1. La production de froid à partir de l’énergie solaire et de rejets thermiques industrielles. Le projet comprend deux activités distinctes : la première vise l’amélioration de la performance énergétique des systèmes à éjecteur, la seconde s’adresse à l’optimisation de systèmes de réfrigération hybride, absorption/compression, utilisant des sources de chaleur de l’ordre de 50°C. Chaque activité consiste à développer des modèles hydrodynamiques et des modèles de transferts thermiques dans l’équipement tels que des éjecteurs, des panneaux solaires, des échangeurs de chaleur etc.; valider ces modèles à partir des données expérimentales; optimiser des systèmes mentionnés en utilisant ces modèles.
  2. La génération de puissance électrique à partir de chaleur résiduaire à basse température. Ce projet comprend 2 activités: la première est l’amélioration de la performance énergétique des cycles de Rankine organiques (ORC) à partir de la source centralisée de chaleur résiduaire; la deuxième est l’intégration énergétique des cycles de Stirling avec les sources de chaleur résiduaire distribuée des usines métallurgiques. Dans le cadre de ces activités on  développe des modèles qui vont permettre d’évaluer les performances (énergétique, exergétique et économique) des cycles mentionnés couplés avec des sources de chaleur résiduaire.
  3. L’intégration des systèmes de valorisation, stockage et transport d’énergie résiduaire. L’énergie obtenue à partir des rejets thermiques est souvent déphasée par rapport aux besoins de chauffage ou de réfrigération. De plus, les utilisateurs de cette énergie peuvent être éloignés de la source de la chaleur résiduaire. Il faut alors stocker et transporter cette énergie thermique, ce qui demande l’intégration des différentes technologies de valorisation, de stockage et de transport. Le projet comprend deux activités : la première porte sur la modélisation thermique et hydrodynamique des systèmes intégrés; la seconde est une étude de cas incluant l’utilisation de coulis de glace pour le stockage et le transport de froid et de chaleur. 

Études de systèmes de réfrigération en efficacité énergétique

Le potentiel d’amélioration de l’efficacité énergétique industrielle au Canada est considérable grâce à l’utilisation de technologies innovantes et à une meilleure gestion de l’énergie thermique. Avec l’augmentation prévue des coûts de l’énergie, l’adoption de nouvelles mesures sur l’efficacité énergétique sont également à prévoir. Ce défi nécessite de focaliser les efforts de recherche vers des objectifs concrets qui tiennent compte des contraintes économico-environnementales. Dans ce contexte, une chaire industrielle CRSNG a été établie à l’Université de Sherbrooke (2014-2019).

La Chaire porte précisément sur l’« étude et le développement de composants de systèmes industriels de réfrigération, de stockage et de transport d’énergie thermique » et plus particulièrement sur trois composants dont le développement a été jugé stratégique par les partenaires. Le programme se décompose en 3 projets :

  • l’hydrodynamique et les transferts thermiques dans les éjecteurs diphasiques;
  • la structure de l’écoulement de coulis de glace dans les échangeurs;
  • la modélisation tridimensionnelle d’un régénérateur poreux utilisé en réfrigération magnétique.

Chaque projet consiste à développer un modèle CFD tridimensionnel validé à partir des données expérimentales obtenues chez les partenaires industriels. L’objectif est de caractériser la structure de l’écoulement et les transferts de chaleur dans ces systèmes complexes (écoulements multiphasiques, fluides non-newtoniens, régime turbulent, géométrie complexe). Dans le cadre des projets sur les éjecteurs par exemple, cela doit permettre de mettre en évidence l’origine des pertes exergétiques responsables de leur faible rendement pour ensuite minimiser ces pertes et ainsi optimiser les systèmes thermodynamiques utilisant ces éjecteurs.

Projets de recherche offerts

Pour obtenir la liste des projets proposés aux études supérieures par les professeurs du département, consultez la page Projets de recherche offerts.

Collaborations

Des échanges contractuels en recherche se font particulièrement avec :

  • Rio Tinto Alcan, Arvida;
  • Laboratoire des Technologies de l’Energie, Hydro-Québec, Shawinigan;
  • CanmetEnergie, Ressources Naturelles Canada, Varennes;
  • Rackam, Sherbrooke;
  • Cascades, Kingsey Falls;

Rayonnement scientifique

Programme de recherche en efficacité énergétique industrielle

Un programme de recherche de cinq ans en efficacité énergétique industrielle du CRSNG RDC (Recherche et développement coopérative) en collaboration avec les partenaires industriels, Hydro-Québec, Rio Tinto Alcan et CanmetÉnergie a été lancé en septembre 2013.  Le chercheur principal est le professeur Mikhail Sorin. Le programme bénéficie d’une subvention totale d’environ 2,3 M$.  Les développements prévus sont orientés vers la revalorisation de la chaleur industrielle,  la production d’électricité et la production du froid à partir de rejets thermiques.  

XIIe Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois

Sous la présidence du professeur Hachimi Fellouah, des professeurs du Département de génie mécanique ont organisé le XIIe Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois sur la Thermique des Systèmes, à Sherbrooke, du 8 au 10 juin 2015. Il y a 120 chercheurs et enseignants-chercheurs de 7 pays francophones qui se sont retrouvés à cette occasion pour présenter leurs derniers travaux sur la thermique des systèmes, par exemple en efficacité énergétique, en qualité des ambiances, en réfrigération, en récupération, stockage et utilisation de l’énergie.

Ressources expérimentales

  • Grand hall (local C1-1005) contenant une soufflerie (section d'essais : 1,8 m x 1,8 m x 10 m). Si vous souhaitez réaliser un contrat de recherche ou encore suivre une formation, veuillez communiquer avec le professeur Hachimi Fellouah du Département de génie mécanique de l'Université de Sherbrooke.
  • Système d’éjecteurs en construction au Laboratoire d'ondes de choc de l'Université de Sherbrooke (LOCUS), communiquez avec le professeur Martin Brouillette (Laboratoire pour les essais thermiques : local C1-2014).
  • Accès aux installations expérimentales, éjecteurs, machines ORC, systèmes de coulis de glace  (ententes avec Laboratoire des Technologies de l’Energie, Hydro-Québec, Shawinigan; CanmetEnergie, Ressources Naturelles Canada, Varennes;)