Aller au contenu

Entrevue avec Fatiha Bensalah, formatrice

Valoriser la différence culturelle dans les entreprises pour inclure et gérer efficacement

Fatiha Bensalah est enseignante à l’Université de Sherbrooke dans le programme de maitrise en médiation interculturelle.
Fatiha Bensalah est enseignante à l’Université de Sherbrooke dans le programme de maitrise en médiation interculturelle.

Le Québec, tout comme le Canada et plusieurs autres pays du monde, présente une population de plus en plus diversifiée culturellement. À l’enrichissement de la trame sociale se greffent bien sûr certains défis d’intégration et d’adaptation commune, notamment dans les milieux de travail.

De nombreuses organisations ont modifié avec succès leurs pratiques de gestion pour y intégrer l’aspect de la pluralité culturelle. Ce faisant, elles sont également parvenues à créer une synergie productive, au cœur de leurs ressources humaines, qui leur apporte performance et rentabilité.

Ainsi, certaines approches ont fait leurs preuves pour produire un environnement de travail inclusif et cohérent auquel le personnel s’identifie. Ces approches permettent également de tirer avantage de la diversité culturelle au sein d’une organisation la rendant ainsi innovante et compétitive. Dans une réalité de rareté de la main-d’œuvre, connaître ces méthodes et savoir comment les unir aux pratiques de gestion existantes s’avèrent un atout considérable.

Fatiha Bensalah, elle-même personne immigrante, s’est interrogée sur les enjeux de la diversité culturelle dans les organisations. Elle en a fait tout autant sur les solutions possibles pour faciliter l’établissement d’un fonctionnement harmonieux et performant. Sa formation Valoriser la différence culturelle dans les entreprises pour inclure et gérer efficacement vise à partager certains résultats pratiques de ses réflexions.

Fatiha Bensalah est diplômée en éducation et en communication (Algérie) de même qu’en psychosociologie (Université de Montréal) et en médiation interculturelle (Université de Sherbrooke). En plus d’enseigner à l’Université de Sherbrooke dans le programme de maîtrise en médiation interculturelle, elle est formatrice et consultante agréée en interculturel par la Commission des partenaires du marché du travail. Elle offre également des services de consultation aux entreprises par son entreprise, GesRi.

Le Centre universitaire de formation continue (CUFC) est ravi de présenter cette formation sur l’intégration des réalités culturelles aux pratiques managériales et d’apporter des solutions concrètes et efficaces aux organisations, quelles qu’elles soient.

De nouvelles approches pour de nouvelles réalités

Les gestionnaires, formateurs auprès des entreprises, professionnels ou responsables des ressources humaines perçoivent les changements culturels qui s’opérèrent dans le marché du travail et le bassin de main-d’œuvre. De ce fait, les entreprises doivent s’adapter et répondre adéquatement à ces transformations pour engager des personnes de manière inclusive et faciliter le vivre-ensemble à l’interne.

Fatiha Bensalah présente ainsi un des enjeux actuels que les organisations rencontrent : « Le plus gros défi à relever par les entreprises est celui de l’intégration des différentes cultures de leurs employés de telle sorte à créer une synergie et une culture organisationnelle qui intègre et valorise cette différence. » Elle ajoute : « Il est requis de créer des environnements de travail qui mobilisent les gens, font naître un sentiment d’appartenance et les maintiennent en poste. »

Des pratiques pour susciter l’adhésion et unir autour d’éléments rassembleurs

De nombreuses organisations québécoises valorisent la diversité culturelle. En effet, plusieurs entreprises d’ici reconnaissent la promotion de la diversité culturelle comme moyen de mieux intégrer les personnes issues de différentes communautés culturelles (Proux, 1998).

Cette volonté de bien faire les choses doit s’accompagner de politiques internes et de diverses actions pour forger une culture d’entreprise ouverte et accueillante qui suscite l’adhésion des personnes. Et cela, peu importe leur appartenance culturelle.

La volonté de l’organisation doit être, à son tour, soutenue par celle des personnes employées qui adhèrent à cette culture d’entreprise, aux politiques et aux valeurs proposées. En émerge alors une entente dynamique, renforcée par un leadership inclusif qui s’appuie sur les politiques et les valeurs de l’organisation.

Comme le souligne Fatiha Bensalah : « C’est la capacité de transformer la différence culturelle de ses employés en un moteur propulseur pour l’entreprise en matière du développement du sentiment d’appartenance, collaboration, synergie et productivité. »

Ces actions intégrées au fonctionnement de l’organisation ont également un effet positif sur le bien-être des employés, quel que soit leur niveau hiérarchique. Tout comme elles en ont sur l’absentéisme et la santé mentale des personnes.

Une femme engagée envers l’intégration des personnes

Originaire d’Algérie, Fatiha Bensalah a connu l’immigration s’installant au Québec pour y faire des études et y travailler. Son intégration à la société québécoise a notamment été motivée par une volonté de développer et de partager ses compétences selon les besoins perçus dans les organisations. Elle précise : « Je me suis intégrée en me demandant ce que je pouvais apporter à ma nouvelle société. »

Sa formation supérieure ainsi que ses expériences personnelles font donc de cette femme une ressource précieuse pour comprendre et répondre adéquatement aux enjeux que présente la diversité culturelle en entreprise.

Fatiha Bensalah privilégie un leadership bienveillant, orienté vers une action qui considère les dimensions interculturelles et humaines.

Une formation dynamique, riche de ses participantes et participants

La formation propose deux volets complémentaires, l’un théorique et l’autre pratique. D’abord, la présentation de nouvelles théories permet une meilleure sensibilisation et compréhension de certaines réalités vécues en emploi par les personnes issues de la diversité culturelle.

Puis les personnes participantes sont invitées à échanger sur quelques approches et habiletés qui valorisent et soutiennent la gestion de la diversité culturelle dans leur milieu ou leur pratique. Ce volet se fait en groupe pour créer un espace d’échanges entre les personnes et pour consolider par la suite les théories transmises.

Des outils ainsi que de nouvelles habiletés sont créés par la théorie ainsi que par les échanges, les études de cas et les mises en situation proposés. Ces acquis permettent aux personnes participantes de rendre plus inclusives leurs pratiques de gestion ou plus satisfaisants leurs rapports avec leurs collègues.

Fatiha Bensalah vous attend les 13 et 14 décembre prochains, en ligne, pour partager avec vous les meilleures pratiques à l'occasion de sa formation Valoriser la différence culturelle dans les entreprises pour inclure et gérer efficacement.

Le CUFC est heureux d’offrir à distance cette formation pour permettre à des personnes de diverses régions du Québec de découvrir des solutions concrètes à l’intégration de la diversité culturelle en milieu de travail. Agir pour une société et un environnement de travail plus inclusifs est aussi de notre responsabilité.


Informations complémentaires