Aller au contenu

Témoignage d'Olivier Lefebvre

Ce que j’aime le plus c’est la place qu’on met à la pratique. L’université priorise plus le côté pratique et moi ça me permet d’apprécier encore plus ce que j’étudie.

Olivier Lefebvre

Je suis originaire d’Otterburn Park, une petite ville située près de Mont-Saint-Hilaire. J’étudie au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale à l’université de Sherbrooke. Quand j’ai pris la décision de venir à Sherbrooke, c’était un choix facile. Tout est proche de tout, même la nature, ça m’a attiré en premier.

Ce que j’aime le plus c’est la place qu’on met à la pratique. L’université priorise plus le côté pratique et moi ça me permet d’apprécier encore plus ce que j’étudie. Dans ce programme, j’apprends à travailler avec différents enfants avec des difficultés d’apprentissage. On nous enseigne comment intervenir à partir de différentes situations réelles ou fictives qui nous aident à développer nos propres interventions ou comprendre celles déjà existantes.

Quand on arrive en stage, on fait face à des jeunes qui vivent un quotidien hors du commun et c’est quand je vois ça que je me dis que je veux être enseignant pour les aider à progresser dans leur vie. Pour vivre notre expérience de stage au maximum, il est possible à l’université, en adaptation scolaire et sociale, de faire notre troisième stage à l’étranger et j’aurais la chance d’aller au Sénégal pour élargir mes horizons professionnels et personnels.

- Olivier Lefebvre, étudiant au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale