Aller au contenu

Témoignage d'Érika Turgeon

L’ouverture et l’accompagnement des gens du BASS sont ce qui m’a tout de suite touchée. Ils sont présents et veulent nous aider à réaliser nos projets.

Érika Turgeon

Je suis représentante de la cohorte de troisièmes années au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale. Au Cégep, j’ai fait ma technique en éducation spécialisée. Pour moi c’était donc évident que je devais m’inscrire au BASS. Ce que j’aime de l’adaptation scolaire c’est que nous ne sommes pas restreints. On peut travailler avec plusieurs clientèles différentes dans n’importe quel milieu. J’ai choisi l’UdeS pour la qualité de l’enseignement, mais également pour la réputation de leur stagiaire. Plusieurs personnes m’avaient mentionné qu’il trouvait les stagiaires de l’UdeS professionnelles et préparés lors de leurs stages.

L’ouverture et l’accompagnement des gens du BASS sont ce qui m’a tout de suite touchée. Ils sont présents et veulent nous aider à réaliser nos projets. J’ai apporté l’idée d’un stage à l’étranger et tout de suite on m’a accompagnée dans les démarches. Ce que j’aime le plus dans mon programme, ce sont les rencontres que l’on fait. Également, il y a différentes personnes intervenantes et enseignantes qui nous racontent la réalité de leur milieu. Pour moi, le BASS m’a permis de me développer comme professionnelle, mais aussi comme humain. Il m’a permis de mieux me comprendre, de me remettre en question et de sortir de ma zone de confort. Ce qui a fait en sorte que mon parcours universitaire est incroyable, c’est mon implication dans la Faculté d’éducation. Que ce soit avec mon poste de représentant ou bien mon implication dans l’association étudiante. Mon but après l’université est d’aller enseigner à l’étranger. Cela combinerait mes deux passions, voyager et travailler dans les écoles.

Les raisons pour lesquelles les futurs étudiants devraient choisir le BASS sont simples. On nous forme à enseigner, mais aussi à intervenir. On nous forme à comprendre l’élève dans son entièreté et à le faire évoluer en tant qu’humain. C’est magnifique de voir un élève évoluer avec nous et de voir la différence que nous pouvons faire dans sa vie.

- Érika Turgeon, étudiante au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale