Aller au contenu

Zones d'innovation

L'UdeS au coeur de deux zones d'innovation

Déjà reconnue pour sa contribution exemplaire au développement économique de la société, l'Université pose un nouveau jalon à son développement en étant partenaire des deux premières zones d'innovation du Québec : DistriQ, zone d'innovation quantique et la zone de Bromont Technum Québec. Ces projets totalisent un investissement de 690 M$. 

Les zones d’innovation de Sherbrooke et de Bromont seront des milieux parmi les plus attractifs au monde pour développer des technologies quantiques et numériques.

Partenaire de choix

Forte de sa tradition d'excellence en partenariats, entrepreneuriat et innovation, l'Université de Sherbrooke met plusieurs de ses forces à contribution comme partenaire des zones, notamment : 

Excellence de sa recherche

L'Université de Sherbrooke compte une communauté de recherche parmi les plus dynamique au pays. Selon le plus récent Canada’s Top 50 Research Universities, compilé par la firme Research Infosource, l’UdeS se classe toujours parmi les grandes universités de recherche canadiennes. Cette année, elle affiche encore une fois la plus forte croissance de ses revenus de recherche. Research Infosource a également publié le 20-Year University Spotlights qui révèle que l’UdeS arrive en 1re place pour la croissance de ses activités de recherche au cours des vingt dernières années et en 2e position pour l’augmentation des revenus de recherche en entreprise.

Chaine d'innovation intégrée

La Chaine d'innovation intégrée est un concept unique en Amérique du Nord qui favorise le lien entre la recherche fondamentale et le transfert vers l'industrie. Depuis sa création, cette chaine a bénéficié d'investissements de 1 G$. Elle réunit l'Institut quantique (IQ), l'Institut interdisciplinaire d'innovation technologique (3IT) et le Centre de collaboration MiQro Innovation (C2MI). Elle permet de développer des solutions technologiques avancées grâce à la synergies de ces acteurs et la forte expertise en micro nanotechnologies des équipes de recherche.

Stages en entreprises

L’Université de Sherbrooke a été la première institution québécoise à instaurer le régime coopératif, en 1966. Elle occupe une véritable place de chef de file dans ce domaine, ce qui contribue fortement à son expérience, à la qualité de ses services et à sa notoriété. Les stages en entreprises sont une méthode de formation inestimable pour intégrer les jeunes universitaires à un marché du travail de plus en plus exigeant et pour former le personnel hautement qualifié (PHQ) réclamé par les entreprises.

Chaque année, près de 5000 stages coopératifs sont effectués dans un millier d’organisations de toutes sortes au Québec, au Canada et même ailleurs dans le monde.

Groupe de partenariats d'affaires

Pour répondre aux besoins d'innovation des organisations, le Groupe de partenariats d'affaires se dédie à la mise en place de projets de recherche adaptés aux objectifs des partenaires. L'expertise de l'UdeS dans tous les domaines est ainsi transposée au sein de plusieurs milieux, comme illustré dans la série vidéo Lumière sur les partenaires

Ressources entrepreneuriales

L'UdeS offre de multiples possibilités pour appuyer les projets entrepreneuriaux des étudiantes et des étudiants. Des ressources complémentaires leur sont accessibles pour les aider à développer leur fibre entrepreneuriale et les accompagner dans le démarrage d'une entreprise viable et prospère.