François Bachand, Ph.D.

Professeur agrégé

Coordonnées
Site internet du laboratoire
Accepting undergraduate students from Bishop's  (click here)

Formation

Études de maîtrise : Université de Montréal
Études doctorales : Université McGill
Études postdoctorales : Dana Farber Cancer Institute (Harvard University, Boston)

Importance de la recherche

Contrôle de l’expression génique par des mécanismes post-transcriptionnels

L'expression des gènes est le processus par lequel l'information du génome est utilisée pour la synthèse des ARN messagers (ARNm), nécessaire à la synthèse de protéines. Or, dans la majorité des cancers, l’expression de plusieurs gènes est anormale. Pour mieux comprendre comment l'expression des gènes est contrôlée dans les cellules normales et cancéreuses, le laboratoire du Pr. Bachand s'intéresse à deux aspects distincts de la régulation post-transcriptionnelle des gènes. D'une part, il étudie le rôle de différentes protéines cytoplasmiques et nucléaires liant la queue poly(A) d'ARN dans le contrôle de l'expression génique. D'autre part, son laboratoire étudie comment les modifications post-traductionnelles, en particulier la méthylation aux arginines, module la fonction de diverses protéines liant l'ARN. Son groupe de recherche utilise les méthodes les plus avancées en biologie moléculaire, en génomique et en protéomique afin de répondre à ces questions. Sa recherche pourrait ainsi mener à la découverte de nouvelles cibles pour le traitement de plusieurs maladies. Le Prof. Bachand a obtenu un B.Sc. en microbiologie et immunologie (McGill, 1996) puis une maîtrise de l’Université de Montréal (1998) et un doctorat en anatomie et biologie cellulaire (McGill, 2002). Il a ensuite effectué un stage postdoctoral au Dana Farber Cancer Institute, affilié à l’Université Harvard (Boston).

Réalisations représentatives

  • Chaire de recherche du Canada – $500 000 / an sur 5 ans.
  • $537 340 sur cinq ans des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) – Contrôle moléculaire de la biogenèse des ribosomes.
  • $668 285 sur cinq ans des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) – Caractérisation des bases moléculaires de la dystrophie musculaire oculo-pharyngée.
  • Finaliste au prix « Maud Menten » de l’Institut de Génétique des IRSC.
  • Récipiendaire d’un « Career Development Award » de l’organisation international Human Frontier Science Program.

Savoir faire

  • Génétique moléculaire
  • Étude de l’expression génique
  • Utilisation d’approches en génomique et protéomique