Aller au contenu

Activités de recherche

Les activités de recherche du Département de biochimie et de génomique fonctionnelle sont diversifiées mais toutes orientées vers la découverte de mécanismes fondamentaux qui contrôlent l'intégrité fonctionnelle de la cellule, de la signalisation jusqu'au contrôle de l'expression des gènes. Les professeurs-chercheurs qui dirigent les différentes équipes de recherche reçoivent le support d'organismes subventionnaires fédéraux et provinciaux et publient régulièrement les résultats de leurs recherches dans les journaux scientifiques spécialisés. Les différentes thématiques abordées permettent aux étudiants des cycles supérieurs et du baccalauréat de diversifier leurs connaissances lors de stages effectués au Département de biochimie et de génomique fonctionnelle.

Voici un bref aperçu des différentes thématiques pour chacun de nos professeurs :

Chaire de Recherche du Canada dans le contrôle de qualité de l’expression des gènes. Utilise des approches génomiques, protéomiques, et moléculaires afin d’identifier de nouveaux mécanismes contrôlant l’expression des gènes dans les cellules normales ainsi que dans certaines maladies. Cancer et dystrophie musculaire.

Virus. Maturation des ARN messagers. Antiviraux. Développement de nouveaux biomarqueurs pour la détection précoce du cancer dans la salive et/ou dans l'urine de patients.

Structure de la chromatine et expression génétique. Spermatogenèse. Fertilité masculine. Déterminants de l'intégrité génétique du gamète mâle.

Contribution des mécanismes épigénétiques (méthylation de l’ADN et microARN) au dépistage et à la transmission de l’obésité infantile, du diabète et de la maladie cardiovasculaire. PCR quantitative, pyroséquençage et séquençage de nouvelle génération et biopuces.

Les altérations lipidiques dans les troubles du spectre autistique incluant le Syndrome du X Fragile

Physiopathologie des maladies héréditaires et développement de nouvelles approches moléculaires pour les diagnostiquer. Implication de la protéine FMRP dans le syndrome du retard mental héréditaire avec X-fragile.    

Étude du cycle cellulaire méiotique associé à la transmission du matériel génétique à défaut de quoi des malformations, différents cancers et sources d’infertilité se développent. Étude des molécules et mécanismes régulateurs des infections fongiques.

Régulation de la chromatine et biologie de l’ARN. Rôle de l’épissage alternatif et l’épigénétique dans la différenciation des neurones. Étude des protéines isoformes impliquées dans le vieillissement du cerveau, et de leur altération dans les maladies neurodégénératives.

Pharmacologie structurale de facteurs de transcription. Bases mécanistiques de la fonction de ces protéines à l’échelle atomique par l’utilisation, entre autres techniques, de la RMN et de la modélisation moléculaire.

Génétique moléculaire des procaryotes, ARN régulateurs affectant la transcription et la traduction, mécanismes de résistance aux antibiotiques, homéostasie du fer et virulence bactérienne, analyse du microbiome humain et murin en fonction de pathologies.

Bioinformatique, biochimie et biologie moléculaire des motifs G-quadruplexes du transcriptome humaine qui sont impliqués dans une large variété de processus de régulation post-transcriptionnelle et associés à plusieurs pathologies dont le cancer et des maladies neurodégénératives.

Le potentiel codant du génome humain a été largement sous-estimé car les ARN messagers humains sont polycistroniques. Nous étudions la fonction de nouvelles protéines dans le cancer et la sclérose latérale amyotrophique.

Création d’outils pour analyse de séquençage à haut débit (ARN codants et non-codants). Utilisation de bases de données, apprentissage machine et autres approches bioinformatiques pour prédiction/caractérisation d’ARN non-codants et de leurs cibles.