L’Université de Sherbrooke fait bonne figure en recherche avec de nouvelles chaires de recherche du Canada

Photo : Michel Caron - UdeS

Grâce à un financement accordé par le Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC), sept chercheuses et chercheurs de l’UdeS pourront, au cours des prochaines années, déployer de vastes projets ou continuer leurs travaux, et ainsi prendre part à l’ascension que connaît l’institution en recherche.

Les professeures Gabrielle Garon-Carrier, Martine Shareck, Audrey Corbeil Therrien et Dominique Derome obtiennent de nouvelles chaires, tandis que les professeurs François Claveau, João Pedro Trovao et Nadi Braidy voient leurs chaires renouvelées.

En collaboration avec le PCRC, la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) accordera aux titulaires de chaires François Claveau, Dominique Derome et Audrey Corbeil Therrien du financement pour l’infrastructure de recherche, dans le cadre du Fonds des leaders John-R.-Evans. L’UdeS reçoit ainsi un financement total de près de 5 M$ pour l’avancement de recherches ayant des retombées significatives dans toutes les sphères de la société.

Nous avons encore une fois la preuve que l’Université de Sherbrooke consolide sa position parmi les plus grandes universités de recherche au Canada, tant sur le plan de la recherche appliquée qu’en matière de recherche fondamentale. Notre communauté de recherche et des études supérieures se démarque à l’échelle nationale et internationale, notamment parce qu’elle joue un rôle majeur en recherche, grâce à l’excellence et à la pertinence de ses travaux. 

Professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures

Mieux soutenir la préparation à l’école des enfants vulnérables

Professeure Gabrielle Garon-Carrier
Professeure Gabrielle Garon-Carrier
Photo : UdeS

Nouvelle CRC sur la préparation à l’école, l’inclusion des populations vulnérables et l’adaptation sociale | Professeure Gabrielle Garon-Carrier | Département de psychoéducation, Faculté d’éducation

Le programme de recherche de la professeure Garon-Carrier a pour objectif de générer des connaissances qui permettront de développer des pratiques prometteuses pour améliorer la préparation à l’école des enfants vulnérables et les aider à faire une transition saine vers le système éducatif. Cette chaire vise notamment à mieux comprendre comment les enfants avec divers profils de préparation à l’école s’adaptent à leur environnement social et scolaire. Les travaux conduits dans le cadre de la chaire se centrent également sur la façon dont les programmes d’intervention et les services soutiennent l’adaptation des enfants vulnérables, et la manière dont l’inclusion de ces enfants en classe régulière façonne leur bien-être, leur réussite et leurs comportements. Les travaux mettront en lumière les facteurs qui favorisent l’inclusion et l’équité au sein de la famille, du milieu scolaire et des services publics.

Réduire les inégalités sociales de santé chez les jeunes

Professeure Martine Shareck
Professeure Martine Shareck
Photo : UdeS

Nouvelle CRC sur les environnements urbains et l’équité en santé chez les jeunes | Professeure Martine Shareck | Département des sciences de la santé communautaire, Faculté de médecine et des sciences de la santé

Véritable défi de notre époque, la promotion de l’équité sociale et en santé chez les jeunes est essentielle au développement durable en milieu urbain pour les générations futures. La création de connaissances mises de l’avant par cette chaire contribuera à réduire les inégalités sociales de santé chez les adolescents et les jeunes adultes. À l’aide d’une combinaison unique de méthodologies quantitatives et qualitatives, les projets de recherche tenteront d’élucider les mécanismes reliant les caractéristiques de l’environnement urbain, les déterminants sociaux de la santé et les comportements et états de santé chez les jeunes. L’évaluation d’interventions comme les projets de revitalisation urbaine sera également considérée dans les travaux de la chaire de la professeure Shareck, afin de comprendre comment bâtir des villes saines, équitables et inclusives de toutes et tous.

Des microsystèmes intelligents et ultrarapides pour traiter en temps réel les données

Professeure Audrey Corbeil Therrien
Professeure Audrey Corbeil Therrien
Photo : UdeS

Nouvelle CRC en intelligence temps réel embarquée pour détecteurs à débit ultrarapide | Professeure Audrey Corbeil Therrien | Département de génie électrique et de génie informatique, Faculté de génie

Que ce soit à l’échelle astronomique, humaine ou subatomique, les instruments scientifiques permettent de découvrir de nouvelles facettes de notre monde. La prochaine génération de détecteurs avancés produira une quantité énorme de données, pouvant dépasser, chaque seconde, ce que contiennent 500 films en haute définition, un volume de données trop élevé pour les systèmes actuels. Les recherches de la professeure Corbeil Therrien miseront sur le développement des microsystèmes intelligents pour traiter, interpréter et compresser localement et en temps réel ces données, réduisant ainsi le matériel et l’énergie nécessaires pour les transmettre et les stocker. Les innovations engendrées pourront être intégrées à d’autres technologies de détecteurs, notamment pour le milieu industriel, les véhicules autonomes, l’appareillage médical et l’aérospatiale.

L’environnement bâti et l’effet prévu des changements climatiques sur son comportement

Professeure Dominique Derome
Professeure Dominique Derome
Photo : UdeS

Nouvelle CRC en physique du bâtiment multi-échelle | Professeure Dominique Derome | Département de génie civil et de génie du bâtiment, Faculté de génie

L’augmentation de l’intensité des îlots de chaleur urbains, amplifiée par les changements climatiques, affecte notre environnement bâti et ses occupants, et les travaux de la professeure Derome s’attachent à en comprendre les mécanismes. Son programme de recherche vise à documenter et à analyser l’environnement bâti, le comportement à long terme des bâtiments et l’effet des changements climatiques. Dans le cadre des travaux de sa chaire, elle élaborera de nouvelles méthodes d’évaluation des conditions thermales et hygriques de l’air ambiant et des matériaux dans les rues et les parcs de nos villes, et elle se penchera sur les conditions qui en résultent et sur l’impact sur les occupants. Cette chaire s’attaquera aux défis scientifiques de la physique du bâtiment et de l’environnement urbain avec une approche multi-échelle, depuis le rôle de l’eau dans les matériaux de construction poreux jusqu’à l’étude des microclimats urbains. Une nouvelle compréhension et des solutions novatrices sont attendues grâce à ce programme combinant simulations par ordinateur et investigations expérimentales. Ces modèles nouvellement développés viseront la mise en place de solutions innovantes, notamment dans l’atténuation des îlots de chaleur urbains.

Voir et concevoir les nanomatériaux

Professeur Nadi Braidy
Professeur Nadi Braidy
Photo : UdeS

Renouvellement CRC en synthèse et caractérisation de nanomatériaux multifonctionnels | Professeur Nadi Braidy | Département de génie chimique et de génie biotechnologique, Faculté de génie

Les nanomatériaux sont omniprésents dans notre quotidien grâce aux propriétés extraordinaires que leur confère leur petite taille. En ajustant l’environnement de croissance dans des réacteurs, nous parvenons à manipuler l’agencement des atomes pour constituer des structures complexes. En plus d’hériter des propriétés des composants individuels, ces nanomatériaux présentent des capacités accrues résultant de leur synergie. On peut ainsi imaginer un nanofour : une nanoparticule capable d’agir comme source de chaleur, mais aussi de synthétiser un carburant à partir d’ingrédients de base à l’instar de la cuisson d’une pâtisserie. Une fois ces nanostructures fabriquées, encore faut-il être en mesure de confirmer la position et l’agencement de chaque sous-structure à l’échelle atomique. Le mandat de la chaire de recherche du professeur Braidy vise à relever ces deux défis intimement liés, soit de mettre au point des procédés de fabrication de nanostructures hybrides ainsi que les méthodes de microscopie adaptées à l’échelle de ces matériaux fascinants.

L’épistémologie pratique : la philosophie pour éclairer les débats de société

Professeur François Claveau
Professeur François Claveau
Photo : UdeS

Renouvellement CRC en épistémologie pratique | Professeur François Claveau | Département de philosophie et d'éthique appliquée, Faculté des lettres et sciences humaines

Une diversité de systèmes sociaux partagent la fonction de produire et de transmettre des connaissances dans le but déclaré d’informer autrui. À quel point ces systèmes atteignent-ils cet objectif? Serait-ce possible qu’ils fassent significativement mieux? Le professeur Claveau travaille sur ces questions en étudiant des organisations allant des think tanks aux organisations humanitaires, en passant par les groupes de recherche intersectorielle. S’insérant dans un mouvement pour une philosophie plus pratique, son travail combine l’étude empirique de ces systèmes avec des recherches plus conceptuelles et méthodologiques. Les recherches de François Claveau visent à faire progresser l’étude épistémologique d’organisations expertes sur des sujets socio-économiques. Ainsi, il sera possible de mieux comprendre les caractéristiques épistémiques de ces organisations et de fournir des outils pour les évaluer.

L’électrification des transports, un incontournable

Professeur João Pedro Trovao
Professeur João Pedro Trovao
Photo : Martin Blache - UdeS

Renouvellement CRC sur l’hybridation du stockage d’énergie dans les véhicules électriques à haut rendement | Professeur João Pedro Trovao | Département de génie électrique et de génie informatique, Faculté de génie

Le professeur Trovao développe des systèmes énergétiques et de propulsion à haut rendement afin de rendre les véhicules électriques plus performants et autonomes que ceux qui sont actuellement sur le marché. Ses recherches portent principalement sur l’autonomie, le vieillissement et le temps de recharge des batteries. L’objectif principal du 2e mandat de cette chaire est de contribuer aux progrès rapides en recherche et développement des véhicules électriques et plus particulièrement sur leur performance et leur efficacité. Les recherches se concentreront notamment sur le développement de systèmes de stockage d’énergie et d’autonomie fiables, englobant plusieurs sources d’énergie et comprenant la mise au point de systèmes de gestion de l’énergie adaptés et optimisés.