Cas de COVID-19 sur les campus

L’UdeS prête à faire face à la situation

Le masque peut être retiré lorsque l'étudiante ou l'étudiant est assis en classe.
Le masque peut être retiré lorsque l'étudiante ou l'étudiant est assis en classe.
Photo : Michel Caron - UdeS

Afin d’assurer la reprise sécuritaire de l’ensemble des activités sur ses campus, l’UdeS a pris soin de déployer une série de mesures respectant les consignes sociosanitaires gouvernementales prescrites. Advenant la déclaration de cas positifs à la COVID-19 sur ses campus, elle s’est en outre dotée d’un rigoureux protocole de gestion, en conformité avec la santé publique, pour lui permettre de juguler la situation sans compromettre la sécurité et la santé de sa communauté.

Les étudiantes et étudiants de même que le personnel ont tous été informés par la direction de l’université des règles entourant la mise en isolement et le dépistage requis, notamment en cas de développement d’au moins un symptôme pouvant être lié à la COVID-19. Pour faciliter l’application de ce protocole, un centre de dépistage et des chambres de résidences aux fins de quarantaine sont maintenant disponibles au Campus principal.

Un centre de dépistage sur place

Une personne à la fois, sur rendez-vous, se présente au centre de dépistage.
Une personne à la fois, sur rendez-vous, se présente au centre de dépistage.
Photo : Michel Caron - UdeS

En accord avec la Direction de la santé publique et en collaboration avec le CIUSSS de l’Estrie – CHUS, un centre de dépistage – le premier à avoir pignon sur rue sur un campus universitaire –, est ouvert depuis le 31 août. Il est situé dans le bloc G7 des résidences.

Offert sur rendez-vous les matins de semaine, ce service, qui s’ajoute à l’offre de la Clinique de santé de l’UdeS, s’adresse à tous les étudiants et étudiantes ainsi qu’au personnel de l’UdeS.

C’était important pour nous d’offrir ce service à proximité du lieu d’études et de travail afin de limiter les déplacements des gens qui pourraient présenter des symptômes.

Amélie Corbeil, directrice de la Clinique de santé de l'UdeS

Les tests de dépistage se font au centre, et c'est la Direction de la santé publique qui transmet les résultats par la suite à la personne.
Les tests de dépistage se font au centre, et c'est la Direction de la santé publique qui transmet les résultats par la suite à la personne.
Photo : Michel Caron - UdeS

Pour permettre un dépistage en toute sécurité et confidentialité, le service n’est pas offert à même les locaux de la clinique, mais bien dans un endroit délocalisé, où la circulation est restreinte. Doté de portes d’entrée et de sortie distinctes, le local consacré au dépistage est le seul à occuper l’étage où il se situe. Les personnes symptomatiques ne se trouvent donc pas à proximité des étudiantes et étudiants qui logent aux résidences.

La directrice de la Clinique de santé souligne l’important travail de collaboration qui s’est effectué avec le CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour la mise en place du centre de dépistage :

Tant pour la définition de l’offre et des besoins, la formation du personnel, l’aménagement sécuritaire des lieux et l’analyse des résultats en laboratoire, nous avons travaillé en étroit partenariat avec le CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Des chambres de résidences en renfort

Environ 17 % des chambres en résidences ont été réservées pour les personnes étudiantes qui doivent s'isoler et respecter une quarantaine.
Environ 17 % des chambres en résidences ont été réservées pour les personnes étudiantes qui doivent s'isoler et respecter une quarantaine.
Photo : UdeS

Afin de permettre que les membres de la communauté étudiante qui présenteraient des symptômes ou qui arriveraient au pays s'isolent, près de 120 chambres dans les résidences universitaires du Campus principal ont été réservées.

Pour les étudiants qui vivent en colocation ou dans des maisons de chambres, il n’est pas toujours facile d’assurer un isolement adéquat lorsque nécessaire, explique Céline Element, directrice de l’hébergement en résidences. On vient répondre à ce besoin en réservant des blocs de chambres.

Cette dernière précise que les zones où des chambres sont réservées à ces cas précis sont dûment identifiées. Les étudiantes et étudiants concernés disposent de salles de bains et de cuisines désignées, qu’ils sont tenus de désinfecter après chaque utilisation. Pour éviter tout déplacement, les commandes d’épicerie ou de restaurant sont livrées à un seul endroit, et ensuite directement amenées aux chambres. Des tests de dépistage sont aussi obligatoires à la suite de la période de quarantaine passée dans les résidences.

Un milieu sécuritaire, pour et par les étudiantes et étudiants

Des stations de lavage de mains obligatoires sont bien visibles dans l'ensemble des bâtiments et à différents endroits sur les campus.
Des stations de lavage de mains obligatoires sont bien visibles dans l'ensemble des bâtiments et à différents endroits sur les campus.
Photo : Michel Caron - UdeS

Ces nouveaux services s’ajoutent aux mesures déjà instaurées pour favoriser la tenue sécuritaire des activités sur les campus de l’UdeS. En plus du port du couvre-visage, obligatoire lorsque l’on circule à l’intérieur, de nombreuses stations de lavage de mains ont été installées dans l’ensemble des bâtiments. En classe, les étudiantes et étudiants sont tenus de procéder au nettoyage de leur espace de travail, avant et après les cours. Du matériel antiseptique est mis à leur disposition dans chaque salle.

L'ensemble des activités sur les campus se déroulent dans le respect des mesures sociosanitaires gouvernementales prescrites.
L'ensemble des activités sur les campus se déroulent dans le respect des mesures sociosanitaires gouvernementales prescrites.
Photo : Michel Caron - UdeS

Des escouades sanitaires étudiantes identifiées aux couleurs de l’UdeS ont été mises sur pied afin de veiller à faire respecter ces règles auprès de leurs pairs. Elles ont reçu une formation spécifique afin de bien remplir leur rôle. Elles s’assurent du ravitaillement des bouteilles de désinfectant et autres vaporisateurs, de même que du remplacement des linges de désinfection utilisés. Les mêmes services sont aussi assurés pour toutes les aires de vie et classes extérieures.

En somme, c’est avec l’innovation et la créativité qui la caractérisent que l’UdeS met tout en œuvre pour que sa communauté puisse vivre de manière sécuritaire et agréable une session des plus réussies cet automne.

Saviez-vous que?
Ce sont des étudiantes et étudiants en chimie, soutenus par le personnel du département, qui ont mis au point la formule de désinfectant utilisé dans les différentes stations disponibles sur nos campus. La production du Sherbrell est assurée par l’association étudiante de chimie.


À propos des principaux symptômes de la COVID-19
- Fièvre;
- Apparition ou aggravation de la toux;
- Perte soudaine de l'odorat sans congestion nasale avec ou sans la perte du goût;
  essoufflement, douleur thoracique ou difficulté à respirer;
- Symptôme général, comme : douleurs musculaires (généralisée et non liées à un 
  effort physique), maux de tête inhabituels, fatigue intense ou importante perte
  d’appétit;
- Mal de gorge;
- Nausée, vomissements ou diarrhée.