Génie biotechnologique

Régime coopératif :5 stages rémunérés

Le génie biotechnologique favorise l'intégration des connaissances de la biologie et du génie chimique dès le premier trimestre, et ce, jusqu'à la fin du baccalauréat.

Le baccalauréat en génie biotechnologique permet aux étudiants et étudiantes d'assimiler des connaissances approfondies en sciences biologiques et d'intégrer la technologie industrielle allant jusqu'à la conception de procédés biotechnologiques.

La formation leur donnera aussi des compétences en gestion de projet, en gestion de personnel et en gestion de la qualité.

Les ingénieurs issus de ce programme pourront concevoir et mettre à l'échelle des procédés bio-industriels en tenant compte des organismes vivants et des molécules que ces derniers synthétisent.

Voir la fiche officielle du baccalauréat en génie biotechnologique


Génie chimique

Régime coopératif : 5 stages rémunérés

Le génie chimique est le génie des grands procédés industriels chimiques alliant technologie, économique des procédés et protection de l'environnement. Ce difficile équilibre est au cœur du programme de génie chimique qui cherche à former des ingénieures et ingénieurs qui ont une vision globale du développement industriel. Le programme est offert en régime coopératif et l'industrie est fortement engagée dans les projets de conception de procédés.

Le baccalauréat en génie chimique a récemment été transformé. Il introduit un stage coopératif dès la fin de la première année, ce qui mène à cinq le nombre de stages de ce baccalauréat. Le nouveau programme renforce la place de la conception et son lien avec l'industrie en proposant un cours unique en design s'étalant sur deux sessions. Des accords ont été pris avec plusieurs entreprises afin qu'elles participent à cette activité.

Voir la fiche officielle du baccalauréat en génie chimique