Objectifs de la Phase B

Après le Tronc Commun en chirurgie, le (la) résident(e) entreprend une phase de formation dédiée à l’acquisition de connaissances solides en sciences neurologiques, une initiation à la recherche et un nouveau contact clinique avec la neurochirurgie.

Pour ce qui est des compétences Can-med, la phase B mettra plus particulièrement l’accent sur l’érudition, la gestion, la collaboration et l’expertise médicale. Durant cette phase, le résident travaille principalement à se construire une base de données en sciences fondamentales neurochirurgicales qui lui permettra de développer son expertise médicale. Le résident(e) pourra plus particulièrement approfondir ses connaissances et ses aptitudes diagnostiques et thérapeutiques. Le résident(e) apprendra évidemment à voir la pratique sous d'autres perspectives, celui du neuro-radiologiste avec qui il aura à travailler en collaboration étroite plus tard, celui du neuropathologiste et celui du neurologue avec qui il aura à partager de l’information. Il mettra sur pied un plan de traitement pour le patient.

La gestion des ressources est aussi un point qui sera traité durant la phase B de l’apprentissage du résident. Le résident apprendra entre autre les indications des différents examens radiologiques ainsi que des différentes manipulations pathologiques afin de constituer un diagnostic solide. De toute évidence, l’érudition sera aussi grandement développée et le résident(e) qui est amené à prendre une pause virtuelle dans son travail clinique durant cette phase, se voit consacrer plus de temps pour son étude et donc se doit de mettre en branle un plan d’étude lui permettant d’exploiter des horaires moins chargés cliniquement.