Centre de recherche en radiothérapie (CR2)

Le groupe de recherche en sciences des radiations de l'Université de Sherbrooke forme l'un des centres d'excellence scientifique au monde qui promeut la recherche biomédicale et la formation à la recherche en science des radiations.

Depuis sa création en 1983, les membres du groupe poursuivent, avec l'ensemble du corps professoral, un programme de recherche concerté visant à une meilleure compréhension de l'ensemble des transformations provoquées dans la matière par l'absorption de l'énergie d'un rayonnement ionisant ou non ionisant et à l'utilisation des connaissances acquises dans ce domaine pour des applications biomédicales et biotechnologiques. Le programme de recherche comprend les volets suivants : 

  • l'étude détaillée des phénomènes physiques et chimiques engendrés par l'absorption de la radiation;
  • optimisation des traitements anticancéreux combinant radiothérapie et chimiothérapie;
  • la modification de cette réponse cellulaire en vue de contrôler les effets des radiations;
  • rôle des radiations dans l’augmentation du potentiel invasif des cellules cancéreuses;
  • l'application des sciences des radiations en sciences de la santé. Ce dernier volet est orienté principalement vers l'utilisation de produits radiopharmaceutiques, la production de drogues photo- et radiosensibilisatrices ou protectrices susceptibles d'augmenter le potentiel de l'oncologie thérapeutique et le développement de nouvelles méthodes de détection pour l'imagerie diagnostique.

Le caractère multidisciplinaire du secteur recherche permet à des étudiantes et des étudiants de formations scientifiques différentes de s'inscrire à des programmes de 2e et de 3e cycles du Département de médecine nucléaire et de radiobiologie et d'acquérir une compréhension générale des sciences des radiations tout en bénéficiant d'une formation approfondie dans une discipline spécifique. La qualité du personnel de recherche, les thèmes de recherche et l'infrastructure du groupe en font un milieu propice à la formation à la recherche, qu'il s'agisse d'étudiantes et d'étudiants de 2e ou de 3e cycles ou encore de chercheuses et de chercheurs de niveau postdoctoral.