3 septembre 2014

Nouvelle publication

Deux siècles de malédiction littéraire, par Pascal Brissette et Marie-Pier Luneau

Transvaluant les signes de l’échec et de la réussite, la malédiction de l’écrivain est l’un des grands mythes de la littérature moderne. « Il faut des malheurs, et des plus grands, pour faire ce qu’il y a de plus beau dans le plus beau des arts », écrivait un Louis de Bonald. « Le ressentiment est nécessaire à toute création artistique véritable », écrit plus près de nous un Michel Houellebecq.

4 août 2014

Nouvelle publication

La correspondance entre Louis Dantin et Alfred DesRochers ‒ Une émulation littéraire (1928-1939)

Qu'arrive-t-il lorsque l'un des esprits les plus éclairés du 20e siècle, celui qui conseilla Nelligan, le critique et prosateur Louis Dantin, et un poète chef de file de sa génération, Alfred DesRochers, échangent des lettres? Une correspondance majestueuse, riche et originale. Certaines lettres tirées de cet ouvrage seront lues dans le cadre des Correspondances d'Eastman, le 8 août, à 11 h 30, au jardin SakuShuran.

5 septembre 2014

«Jacques Michon est un modèle» - Josée Vincent

«Il m’a non seulement fait découvrir l’histoire du livre, à travers l’Histoire de l’édition littéraire au Québec au XXe siècle, mais il m’a encouragée à explorer des sujets de recherche qui débordaient largement du cadre de ses propres travaux, m’incitant ainsi à repousser les limites des connaissances». À n’en point douter, le professeur retraité Jacques Michon a joué un rôle déterminant dans la vie de centaines d’étudiants et collègues au cours de sa fructueuse carrière au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke, dont la professeure Josée Vincent. C’est pourquoi l’institution lui remettra le titre de professeur émérite à la collation des grades le 21 septembre prochain.

Tous droits réservés © Université de Sherbrooke 2500, boul. de l'Université, Sherbrooke (Québec) CANADA J1K 2R1