Les gardes

Il existe à Sherbrooke un système de garde pyramidal où il y a implication graduelle du junior, puis du senior et ultimement du radiologue de garde.

Le nombre de résidents dans le Service de radiologie permet d’avoir un système de garde pyramidal où la responsabilisation graduelle des résidents est majeure. Les gardes des résidents ne se font qu’à l’Hôpital Fleurimont où sont concentrées l’activité en traumatologie et toute l’activité neurochirurgicale. Le résident n’est pas de garde à l’Hôtel-Dieu.

Supervision

Lors des gardes de semaine, le patron de garde sur appel est toujours disponible. Toutes les consultations sont révisées avec le patron de garde le soir même ou le lendemain matin. Le week-end, les patrons responsables sont présents toute la journée à l’hôpital.

Justification pédagogique du système de garde

Le système de garde permet aux résidents de développer une expertise dans la totalité de la spécialité en permettant une exposition générale régulière. Mais surtout, il oblige à une prise en charge de plus en plus autonome des demandes de consultation.

Le résident peut conserver ses compétences dans des champs moins touchés lors des rotations. Un avantage particulier au programme de Sherbrooke reste le contact continu avec l’imagerie en pédiatrie et en traumatologie. Son contact reste constant avec toutes les modalités.

Le CHUS – Hôpital Fleurimont est reconnu comme centre régional de traumatologie. L'exposition à des cas d'urgence qui sont statistiquement plus fréquents lors des gardes est primordiale pour une formation de base solide en imagerie moderne.

La garde permet une progression du sens des responsabilités et le développement des habiletés de consultation favorisés par les échanges avec les confrères et les patrons cliniciens.

Lors des périodes de garde en radiologie, le résident bénéficie des ressources physiques et pédagogiques du département (la filière d'enseignement et la bibliothèque de radiologie tout comme les ressources informatiques).

L'organisation du service hospitalier permet au résident qui le demande d'être libéré de sa tâche journalière à la suite d'une garde exigeante.