AGÉÉAUS : historique et rôle

À votre écoute

En février 2013, 260 étudiantes et étudiants inscrits à l’antenne de Sherbrooke de l’UTA de l’Université de Sherbrooke ont répondu à un sondage élaboré par l’AGÉÉAUS. Il ressort de façon claire que vous voulez être mieux informés des fonctions, gestes et activités de votre association. C’est pour donner suite à ce sondage que le CA de l’AGÉÉAUS et son comité des communications ont décidé de rafraîchir et d’améliorer le contenu des pages Web que vous lisez présentement, de mettre l’accent sur la communication par courriel et via les représentants de classe. Bonne lecture!

Re-sondage

En septembre 2016, le comité du programme a fait un autre sondage. Vous avez été 332 personnes à y répondre donnant ainsi vos idées, vos désirs et vos commentaires qui seront utiles au comité de programmation, à l’AGÉÉAUS et à l’UTA pour quelques années à venir.

Historique

L’histoire de l’association étudiante remonte presqu’au début de l’histoire de l’UTA qui a été fondée en 1976, soit en septembre 1979. Alors que débutent les premiers cours pour les gens du 3e âge sur le campus Ouest de l’Université de Sherbrooke, M. Roger Bernier (feu) convie les étudiants à une rencontre où seront jetées les bases de la première association étudiante. Oui, il s’agit bien d’un des fondateurs de l’UTA à l’Université de Sherbrooke, celui dont vous voyez le nom quand vous êtes sollicités pour donner 2$ au fonds Roger-Bernier lorsque vous recevez votre facture de l’université.

C’est donc le 19 septembre 1979 qu’est créée l’AGÉUTAS, soit l’association des étudiants de l’université du troisième âge à Sherbrooke. Bien que n’ayant pas de statut juridique propre, l’association se dote alors de règlements de fonctionnement et d’un conseil d’administration. M. Roméo Pronovost en sera le premier président.

La cotisation annuelle prélevée par l’association sera de 2$, elle sera augmentée à 4$ dès l’année suivante et a été pendant plus de 10 ans fixée à 13$. Elle est maintenant de 15$ depuis l’automne 2015. Le 14 décembre 1980, un brunch de Noël réunit 37 personnes, à savoir des étudiants et quelques professeurs. Il en coûte 1$ pour participer à l’activité, ce qui représente environ 50% des coûts de l’activité. Les notes de l’époque ne nous permettent toutefois pas de savoir ce qu’il y avait au menu!

Durant les années 80, on joignait les étudiants en leur postant un bulletin, publié de façon irrégulière. Du milieu des années 90 à 2001 (environ), il y a un journal : Le Hibou. Après une interruption de parution, un nouveau journal voit le jour : L’intemporel. Il cessera d’être publié à la fin des années 2000, entre autres, à cause des coûts d’envoi. Depuis décembre 2000, l’UTA déploie son site internet qui sera de plus en plus consulté par les étudiants.

Entretemps, l’association a changé de nom et a maintenant un statut juridique officiel. C’est en juin 1993 qu’a été incorporée l’AGÉAUS, soit l’association générale des étudiants aînés de l’Université de Sherbrooke. Il y avait déjà quelques années que l’association utilisait ce nom, mais en 1993, cela devenait officiel. D’autant plus que l’association avait dû obtenir une lettre de la direction de l’Université pour avoir le droit d’utiliser « Université de Sherbrooke » dans son nom. MM. Gaétan Beaulieu, Georges Timmons et Mme Cécile Pion-Michon étaient les demandeurs des lettres patentes.

En juin 2001, l’association modifie son nom. On parlera désormais de l’AGÉÉAUS, soit de l’association générale des étudiantes et des étudiants aînés à l’université de Sherbrooke. C’est d’ailleurs sous ce nom que fonctionne toujours l’association.

Au fil des ans, plusieurs personnes se sont succédées à la présidence de l’AGÉÉAUS. Sans parler de celles et ceux du siècle passé, au tournant de l’année 2000, M. Armand Marcoux était le président. Lui ont succédé, Mme Colette Létourneau (2000-2003), M. Jean-Roch Perron (2003-2006),  M. Gaston Boulay (2006-2007), Mme Nicole Lafond (2009-2011), M. Jean Wergifosse (2011-2012), M. Gaston Bachand (2012-2015) et depuis 2015, M. André-Gilles Brodeur. Outre les présidentes et présidents, des centaines de bénévoles et de membres des différents conseils d’administration depuis 1979 se sont dévoués pour la bonne marche de l’association et de l’UTA.

Le nombre de membres de l’association n’a cessé d’augmenter au fil des ans. De quelques dizaines d’étudiants en 1979, nous en comptions 682 étudiants pour 1364 inscriptions en 2002-03. Cinq ans plus tard, il y avait à l’antenne de Sherbrooke 1057 étudiants pour 2258 inscriptions. Les chiffres donnaient pour l’année financière 2014,  1124 étudiants pour un peu plus 2500 inscriptions. Mais depuis ce temps, il n’y a que de petites variations en plus ou en moins. C’est pour cette raison que nous vous encourageons régulièrement à recruter de nouveaux retraités, vu que plus d’étudiants, c’est plus de choix de cours.

Si nous vous demandons régulièrement de recruter, c’est que le bouche à oreilles est encore et toujours le meilleur moyen de recrutement. Et vous nous l’avez confirmé par vos réponses au sondage de 2016.

Rôles

Pour plusieurs personnes, il existe une confusion entre l’UTA, l’antenne de Sherbrooke et l’AGÉÉAUS; aussi nous croyons utile de distinguer les rôles et fonctions de chacun.

L’UTA de l’Université de Sherbrooke est présente dans 10 régions et rejoint plusieurs aînés à travers le Québec, en fait plus de 14 000 étudiants (totalisant plus de 20 000 inscriptions) qui suivent des cours à l’une ou l’autre des 28 antennes réparties dans 10 régions administratives du Québec à chaque année. L’UTA est hébergée et chapeautée par la faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke. Le rôle de la direction de l’UTA est de gérer l’ensemble des activités des 28 antennes, de les soutenir de différentes façons et assurer une représentation auprès des principales instances et services de l’Université. L’équipe du personnel de l’UTA contribue également au soutien des activités de l’antenne de Sherbrooke et de l’AGÉÉAUS : inscriptions, accueil, information, réservation de salles, soutien technique, aide au comité de programmation, à l’organisation des activités de reconnaissance des bénévoles, évaluation des activités, etc.).

Une antenne universitaire est une organisation locale ou régionale où se tiennent des activités pédagogiques de l’UTA. Le rôle de l’antenne est d’offrir des activités pédagogiques aux personnes aînées, d’en faire la promotion et d’évaluer la satisfaction des étudiantes et des étudiants En fait, les antennes sont comme les différents campus de l’université du 3e âge. Chaque antenne a son association étudiante. Ici à Sherbrooke, c’est l’AGÉÉAUS.

L’AGÉÉAUS de son côté voit à représenter les étudiantes et étudiants aînés de l’université de Sherbrooke auprès de l’antenne locale et de l’UTA via son conseil d’administration. Des membres siègent et mettent beaucoup d’énergie au comité du programme et aussi au comité de gestion de l’antenne, collaborent au recrutement des professeurs et des bénévoles. D’autres membres du CA participent à la publicité locale, organisent des activités pour les étudiants (ex : diner de Noël), s’occupent des communications et des représentants de classe, des archives…

Comme vous pouvez le constater, bien que chacun de l’AGÉÉAUS, de l’antenne de Sherbrooke et de l’UTA ait un rôle différent, la collaboration et le partenariat à tous les niveaux sont essentiels à la satisfaction de notre clientèle, c'est-à-dire vous les étudiants… en fait nous, vu que tous les membres du CA de l’AGÉÉAUS sont aussi des étudiants.

En terminant

Nous vous invitons à lire les autres sections de nos pages pour connaître les personnes qui siègent au conseil d’administration ou aux différents comités, quelles sont les dernières nouvelles ou quels sont les avantages de votre carte d’étudiant.