Sélection des emplois décrits

La Banque de données textuelles de Sherbrooke (BDTS), constituée d'un large éventail de textes d'auteurs québécois (plus de 15 000) et riche aujourd'hui de plus de 50 millions de mots-formes, a été élaborée pour servir de base à la description du français en usage au Québec.

De façon générale, et plus particulièrement en ce qui concerne les emplois caractéristiques de l'usage québécois du français, la priorité a été donnée aux emplois du registre standard, qui servent de base à la hiérarchisation normative de l'ensemble des usages. Tous les emplois décrits qui relèvent de registres non standards ou dont l'usage peut être perçu négativement sont identifiés comme tels par une marque d'usage. 

Compte tenu de sa mission pédagogique, notre dictionnaire est tenu d’adopter une position éditoriale plus restrictive à l’endroit des emplois qui sont le plus négativement perçus dans la société québécoise (certains emprunts critiqués à l’anglais, sacres, expressions vulgaires, étiquettes discriminatoires ou racistes, etc.).