Aller au contenu

Les stages en travail social

L’École de travail social accorde un rôle prépondérant aux stages à l'intérieur de la formation pratique.

Dans les milieux d’accueil, les stagiaires exercent des responsabilités concrètes dans des situations d’intervention réelles auprès de diverses populations. De manière progressive, les personnes étudiantes atteignent l’objectif visé d’un agir compétent en situation de pratique.

Les stages de formation pratique permettent d’établir et de concrétiser le lien entre la théorie et la pratique. En plus d’observer et d’expérimenter diverses formes d’intervention dans les milieux d’accueil, les personnes étudiantes développent leurs capacités réflexives, critiques et d’analyse dans les espaces de supervision individuelle, les échanges en groupe et les productions écrites ou vidéo qu’elles réalisent tout au long des stages.

Que vous soyez inscrits au 1er ou au 2e cycle en service social, vous aurez l’occasion d’affiner vos connaissances sur le terrain. L'École de travail social s’engage à proposer des stages pour l'ensemble de ses personnes étudiantes. Une équipe professionnelle et de soutien accompagnera tout au long du processus de placement en stage afin d’arriver à un jumelage qui réponde le mieux possible à ses besoins de formation.

Des stages à tous les niveaux

Les stages en milieu de pratiqueet la formation en classe permettent aux personnes étudiantes d’élargir leur perspective du service social et de découvrir leur future carrière. Voilà pourquoi la formation pratique occupe une place de choix dans nos programmes.

Pour satisfaire aux exigences du programme de baccalauréat, les personnes étudiantes doivent réaliser deux stages pendant leur formation. Le 1er stage, effectué dès la première session du parcours de formation, est un stage d'exploration et de mise en contact avec des milieux de pratique. Le 2e stage permet l’approfondissement des techniques, des modèles et du processus d’intervention. Il est réalisé à temps complet, au cours de la troisième année (à la 5e session). C’est à ce moment que la personne étudiante prendra en charge des interventions et devra répondre aux exigences se rapprochant de celles auxquelles elles seront soumises au terme de leur formation.

Objectifs des stages

  • S’intégrer au milieu de pratique.
  • Rédiger et communiquer de façon professionnelle (rapports, notes, outils d’évaluation).
  • Mener de façon autonome un processus complet d’intervention dans les contextes individuel, familial, de groupe ou communautaire dans une perspective de coconstruction avec les personnes impliquées en tenant compte du contexte d’intervention du milieu de pratique.
  • Établir et maintenir des collaborations professionnelles, internes et externes.
  • Actualiser une pratique déontologique, éthique, critique et réflexive.

Ce stage s’échelonne sur une durée de 16 semaines, de septembre à décembre, à raison de 5 jours par semaine.

Plus d'informations

La propédeutique est une démarche académique qui permet aux personnes étudiantes qui ne détiennent pas de baccalauréat en service social de remplir les conditions menant à leur admissibilité à la maîtrise en service social.

La propédeutique comprend un stage réalisé à temps complet, d'une durée de 13 semaines. Ce stage permet de s’entraîner à l’exercice des rôles d’une personne professionnelle en travail social en exécutant, sous supervision, l’ensemble des activités qui composent le processus d’intervention en service social.

Objectifs des stages

  • S’intégrer dans son milieu de stage et dans la profession du travail social
  • Établir et maintenir des collaborations
  • Actualiser une pratique déontologique, éthique, critique et réflexive
  • Agir d’une façon professionnelle
  • Mener un processus d’intervention de façon autonome

Ce stage s’échelonne sur une durée de 13 semaines, de mars à juin, à raison de 5 jours par semaine.

Plus d'informations

Pour les étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise de type cours, un stage pratique d’au moins 450 heures est obligatoire.

Depuis l’automne 2021, le cheminement de type cours avec stage comprend un stage obligatoire structuré et développé de concert avec les milieux de pratique et l’École de travail social. La supervision du stage est assurée, durant toute sa durée, par une personne expérimentée et professionnelle en travail social. Ce stage s’échelonne sur une durée de 16 semaines, à raison de 4 jours par semaine. À partir de la session d'hiver 2023, ce stage sera déplacé à la 4e session.

Les personnes stagiaires interviennent de façon autonome dans des situations complexes, en actualisant une pratique déontologique, éthique, critique et réflexive. Elles mettent de l’avant des principes de collaboration, de co-construction, d’équité, de justice sociale, d’autodétermination et de défense de droits et elles sont capables de se positionner dans différents espaces de collaboration.

Objectifs des stages

  • Démontrer sa capacité à incarner et à promouvoir, dans tous ses contextes d’action, les valeurs et principes situés au cœur de la profession du travail social.
  • Démontrer sa capacité d’établir des liens entre la ou les méthodologies d’intervention déployées dans le milieu et les autres méthodologies en travail social (individuelle, groupe, collective).
  • Mener de façon autonome un processus d’intervention sociale dans des situations usuelles et au moins une situation complexe.
  • Démontrer sa capacité à exercer son leadership collaboratif tant avec les personnes concernées par l’intervention que dans tous les espaces de collaboration interprofessionnelle et intersectorielle.
  • Agir d’une façon professionnelle en actualisant, dans tous les contextes d’action, une pratique déontologique, éthique, critique et réflexive.

En plus de ces 5 cibles d’apprentissage, s’ajoutent 2 cibles personnalisées atteignables au sein du milieu de stage.

Plus d'informations

Qui accueille les stagiaires?

  • Des CIUSSS et des CISSS regroupant les CH, CHSLD, CLSC, Centre Jeunesse (DPJ), Centre de réadaptation, etc.
  • Des organismes du secteur public
  • Des organismes communautaires œuvrant auprès de différentes populations (femmes, jeunes, familles, personnes handicapées, personnes aînées, nouveaux arrivants, personnes vivant avec des problèmes de santé mentale ou physique, de pauvreté, etc.)
  • Des organismes communautaires de défense des droits et de développement local.

Processus de placement

La tâche de trouver un stage n’incombe pas aux personnes étudiantes. Elle appartient à l'équipe de coordination de stages de l'École de travail social et les personnes étudiantes doivent contribuer au bon déroulement de cette opération en suivant de près les étapes qui mènent à leur placement.

Toute démarche ou tout contact avec les milieux de stage doit d’abord se faire par l’entremise de l’équipe de la coordination des stages. Cette équipe coordonne toutes les activités de placement de stage et s’assure que les offres de stage correspondent aux normes de l’Université et de des programmes de formation de l’École de travail social.

Vous êtes superviseures et superviseurs de stage?

Pour accéder aux informations dédiées aux superviseures et superviseurs de stage, vous devez vous connecter à l'Intranet de l'École de travail social. Veuillez utiliser le CIP et le mot de passe qui vous ont été fournis à cet effet par l'École de travail social.

Information

Fiona Neesham Grenon
Conseillère des stages
Fiona.Neesham.Grenon@USherbrooke.ca
Téléphone : 819 821-8000, poste 67251

Marianne Paré
Secrétaire de direction
stages.travailsocial@USherbrooke.ca
Téléphone : 819 821-8000, poste 63244