Stéphane Bujold

Chargé de cours

stephane.bujold@usherbrooke.ca

Téléphone : (450) 975-4054, poste 4096

Télécopieur : (450) 975-4053



Formation universitaire

  • M. A. en psychologie - Université du Québec à Trois-Rivières

Affiliations

  • CISSS de Laval, Centre de réadaptation en dépendance

Cours enseignés

Thèmes d'intérêts

  • L'intervention auprès des jeunes difficiles à aider
  • L'intervention auprès des personnes avec une dépendance
  • L'intervention familiale et systémique
  • La radicalisation à risque de mener à la violence
  • Les victimes d'abus sexuels, de violence
  • L'entretien motivationnel en individuel et en groupe
  • La supervision individuelle et de groupe
  • L'éducation non-punitive

Principaux projets en cours

  • Le projet Alliance-Famille qui intervient auprès des familles dont un ou plusieurs membres présentent une dépendance
  • Programmes de traitement de la dépendance selon 3 profils cliniques avec le havre du Fjord, Jonquière

Publications

  • Bujold (2017). Le programme Alliance-Famille: Intervention systémique auprès des familles concernées par la dépendance. In Adolescents dépendants ou à risque de le devenir: pratiques d’intervention prometteuses (2017). Les presses de l’université Laval, Québec.
  • Vidéos sur la philosophie et l’offre de service Alliance-Famille, Portail Parentalité-dépendance: cqdt.iud.quebec/blogue/clienteles/familles/programme-alliance-famille-crd-de-laval-video

Activités professionnelles

Mon activité principale comme conseiller clinique au CISSS de Laval consiste à offrir de la supervision individuelle et de groupe, offrir de la formation aux intervenants sur l’entretien motivationnel, l’intervention familiale et les problèmes de santé mentale en comorbidité avec la dépendance.  J’assure également l’intervention auprès des clients difficiles à aider, tant en individuel qu’en groupe.  Parmi la clientèle difficile à aider, il s’agit de victimes d’abus (sexuel, violence, intimidation), de clients présentant des symptômes anxieux importants (ESPT, anxiété sociale, agoraphobie, etc.), de clients présentant de fortes impulsivités et une agressivité qu’ils arrivent mal à contrôler, les clients à risque de radicalisation pouvant mener à la violence, les jeunes en placement dans les centres jeunesse qui présentent de forts troubles de comportement.

En parallèle, je travaille avec le Havre du Fjord de Jonquière qui accueille des jeunes qui présentent une dépendance. Un organisme qui a choisi de ne plus exclure les jeunes, d’utiliser une approche non-punitive et d’améliorer les soins pour les jeunes qui présentent des profils complexes.

Je donne également des conférences pour différents organismes qui œuvrent auprès des jeunes et des adultes. J’ai été appelé à former des intervenants de la protection de la jeunesse, des centres en dépendance, des avocats et des juges pour la chambre de la jeunesse et du tribunal administratif du Québec, de l’Association des sexologues du Québec et des organisations qui s’occupent des enfants en France et en Suisse.