Avec classe

Danser dans l’inconnu : 4 conseils pour enseigner en temps de pandémie

par Daniel Genest

Vous êtes-vous déjà retrouvé sur un plancher de danse alors que ce qui se jouait dans les haut-parleurs ne vous disait rien qui vaille? C’est sans doute ce que nous ressentons alors que la crise sanitaire mondiale nous force à enseigner dans de toutes nouvelles conditions. Dans ce flot incessant de rythmes et de sons discordants, même ceux et celles qui sont friands de danses exotiques ne savent plus sur quel pied danser…

Le mieux dans ce genre de situation consiste à revenir à la base. Que vous soyez à deux mètres ou à 200 kilomètres de distance de vos étudiantes et étudiants, les quatre conseils pédagogiques suivants pourront vous aider à mieux composer avec l’inconnu.

1. Priorisez le relationnel

Ce que vos étudiantes et étudiants et vous vivez depuis quelques mois vous oblige, les uns comme les autres, à appréhender différemment le quotidien. La pandémie nous rappelle aussi un de nos traits communs les plus manifestes : nous sommes des êtres sociaux! Une formation, en présence ou à distance, s’avère d’abord un acte social où prime le contact humain. Il faut en tenir compte.

Par exemple, lors de l’introduction d’une séance ou après une période intensive d’explications ou d’exercices, invitez vos étudiantes et étudiants à donner leur avis sur un sujet chaud, à échanger entre eux à propos des défis auxquels la pandémie les confronte ou encore à exprimer leur opinion sur ce qu’ils viennent de vivre dans le cours. Lorsque vous permettez ces espaces « non pédagogiques » pendant votre cours, vous envoyez un message clair à vos étudiantes et étudiants : vous respectez ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent. Bref, vous installez et entretenez un climat favorable à l’enseignement et à l’apprentissage.

2. Mettez les choses au clair

Rien de plus frustrant que d’avoir à interpréter un message obscur... Si, en général, on y accorde peu d’importance, ce peut être une véritable épreuve pour une étudiante ou un étudiant qui jongle à distance avec tous les tracas que cette pandémie impose. Par conséquent, lorsque vient le temps d’annoncer vos cibles d’apprentissage ou d’énoncer vos directives pour un travail, soyez précis, concis, naturel et simple. Si possible, faites relire vos directives par un ou une collègue.

3. Provoquez l’action et la réflexion

La période où les étudiantes et étudiants réalisent un exercice constitue sans doute le moment où vous pouvez le mieux observer leur niveau de compréhension et leur capacité à transférer de ce que vous leur avez enseigné. Les méthodes actives sont toutes désignées pour mettre en action vos étudiantes et étudiants et permettre leur réflexion.

En somme, toutes les activités pédagogiques qui placent vos étudiantes et étudiants dans l’action vous donnent accès à leur version du savoir. Sans ces activités il devient difficile d’évaluer avec justesse comment progressent vos étudiantes et étudiants.

4. Évaluez et évoluez

Si vous avez encore un faible pour l’examen de questions à choix multiples, vous pourriez changer de sentiments en découvrant tout ce qu’il est possible de faire pour évaluer vos étudiantes et étudiants. Pensez aussi à leur offrir de la rétroaction fréquemment. Ce type d’évaluation formative joue un double rôle : il permet à vos étudiantes et étudiants de se réajuster pendant leur apprentissage et il contribue à l’aspect relationnel dans votre classe en démontrant votre intérêt pour ce qui se passe chez chacun de vos étudiants et étudiantes.

Bien que les nouveaux défis qui vous occupent présentement sont plus sérieux qu’une soirée dansante nouveau genre, voyez tout cela comme une occasion en or de vous renouveler tout en vous permettant de faire des erreurs. L’avantage d’une nouvelle danse, c’est que tout le monde l’apprend en même temps!


Sources

Clark, Donald, «Feedback is the lubricating oil of teaching and learning. Yet feedback in online learning – is its mostly absent… », Donald Clark Plan B (blogue), 17 juillet 2020.

Dubé, Jean-Sébastien, « 10 idées pour repenser l’évaluation en ligne des apprentissages », rubrique Avec classe, Perspectives SSF, Université de Sherbrooke, février 2014

Dubé, Jean-Sébastien, É. Chamberland, D. Turcotte, F. Gaulin, « Les méthodes actives », Face et pile, Service de soutien à la formation, Université de Sherbrooke, janvier 2016.

Latheef, Zahir I. Strategies for the “New Normal” , Faculty Focus, juillet 2020.

McMurtrie, Beth, Teaching: What Students Want Their Professors to KnowThe Chronicle of Higher Education, 24 septembre 2020.