Ça se passe chez nous

Enseigner@distance à l’UdeS : s’initier à la FAD… par la FAD

par Jean-Sébastien Dubé

Fruit d’un projet lancé par le vice-rectorat aux études il y a deux ans, la formation en ligne Enseigner@distance à l’UdeS a été développée par l’équipe de technopédagogues du Service de soutien à la formation. Elle s’adresse aux enseignantes et enseignants de l’Université de Sherbrooke qui n’ont que peu ou pas d’expérience de la formation à distance (FAD).

Cette autoformation se présente sous la forme d’un site Moodle où les professeurs et chargés de cours découvriront trois modules à consulter en séquence ou non :

  1. Je planifie un cours en FAD
  2. J’élabore un cours en FAD
  3. J’encadre les étudiants en FAD

Le fait de parler de FAD en FAD constitue une mise en abyme pertinente

Florian Meyer

« J’aime beaucoup cette logique en trois temps, cohérente avec la démarche d'ingénierie pédagogique nécessaire en FAD. Le plan placé en haut de la page donne une bonne compréhension de la structure globale et facilite la navigation », explique Florian Meyer, professeur au Département de pédagogie de la Faculté d’éducation. « Le fait de parler de FAD en FAD constitue une mise en abyme pertinente. Il y a bien sûr plusieurs modèles de FAD. Ici, le caractère autonome et individuel, non évalué, non crédité, est proposé. Il me semble approprié à ce public cible particulier, soit les enseignants de l’UdeS. Les participants vont pouvoir revenir aux différentes activités et ressources selon leurs besoins et questionnements.»

Pour chaque module, les membres du personnel enseignant trouveront :

  • de brèves capsules d’autoformation présentées sous forme de magazine;
  • des quiz formatifs pour évaluer l’état de leurs connaissances;
  • des gabarits et des aide-mémoire pour les accompagner dans leurs projets en FAD;
  • des liens vers d’autres ressources disponibles à l’Université de Sherbrooke.

J’aime l’interaction sous forme d’entrevues pour présenter les contenus. C’est dynamique.

Lucie Houle

Pour Lucie Houle, professeure au Département de management et de gestion des ressources humaines de la Faculté d’administration : « La structure du cours est intéressante au plan pédagogique. J’aime l’interaction sous forme d’entrevues pour présenter les contenus. C’est dynamique. La section sur la planification de l’alignement des objectifs pédagogiques a constitué un bon rafraîchissement pour moi. » Comme le manque de temps constitue selon elle le principal frein au développement de la FAD, elle apprécie le fait d’avoir accès à des outils pratiques qui stimulent sa créativité et l’aideraient à élaborer un éventuel cours en ligne.

Parce que cette formation se veut essentiellement pragmatique, les enseignantes et enseignants qui ont le projet de développer un cours en FAD pourront s’appuyer sur les différents modules pour le réaliser. On les invitera à produire un plan détaillé du cours, à élaborer le scénarimage d’une activité pédagogique, ainsi qu’à concevoir le guide d’animation d’une séance de formation en ligne.

Pour les accompagner dans le processus d’apprentissage, ils auront accès :

  • à un journal de bord pour y noter leurs réflexions;
  • à un forum pour discuter avec d’autres enseignants;
  • au soutien d’un technopédagogue au besoin.

Je n’avais pas anticipé toute la difficulté d’encadrer des étudiants à distance…

Jocelyn Veilleux

Jocelyn Veilleux, professeur au Département de génie chimique et de génie biotechnologique de la Faculté de génie, recommande cette formation aux collègues, parce qu’elle est toujours accessible et parce qu’il s’agit selon lui d’une excellente première approche de la FAD. « J’ai trouvé dans le module 1 plusieurs outils sur la façon de monter un cours que j’aurais aimé avoir comme professeur débutant… », dit-il. Il pense également au module 2 qui énonce des principes de base : comment monter des capsules multimédias, comment retenir l’attention, comment livrer le message, etc.

Étonnement du professeur Veilleux quant au module 3 : « Je n’avais pas anticipé toute la difficulté d’encadrer des étudiants à distance, à comment la dynamique change… C’est bien que ce dernier module aborde la manière d’assurer une certaine présence auprès des étudiants et d’optimiser nos efforts. Le suivi des forums peut devenir très prenant… »

Florian Meyer se propose d’ailleurs de suggérer le site à ses propres étudiants en enseignement supérieur : « C’est très complémentaire avec le Guide numérique développé par une équipe de la Faculté d’éducation, qui propose davantage de fondements théoriques. Enseigner@distance est un outil de référence concret, une ressource à exploiter en tout temps, intégrant plusieurs éléments pratiques essentiels. »

Perspectives SSF, octobre 2015