Le SSF veille

La visioconférence de salon pour consommateurs

Au Consumer Electronics Show (CES 2010) tenu au début de janvier à Las Vegas, plusieurs compagnies d’envergure (Polycom-IBM, Cisco, Skype-Panasonic-LG,) envisageaient l’utilisation des téléviseurs HD pour permettre la visioconférence à domicile. Assiste-t-on à l’avènement d’un nouveau mode de diffusion de la formation?

Constatant que le matériel requis (télé HD, connexion Internet haute vitesse, caméra de qualité 720p, microphone) est de plus en plus accessible et que de plus en plus d’Américains utilisent déjà leur télé HD pour naviguer sur Internet, ces manufacturiers destinent clairement ces dispositifs au salon ou au vivoir. D’après Josh Silverman, directeur général de Skype : «The most natural place to have this experience is the family room».

C’est sans doute ce qui a amené Howard Lichtman, observateur de cette industrie, à rédiger sur Telepresence Options un billet qui s’intitule «The Battle for the Living Room». Dans les applications de cette technologie qu’il pressent, on retrouve bien sûr «Distance Learning - Attend MIT from the comfort of your couch», qui s’ajoute à une longue liste incluant les communications avec la famille, le télétravail, la télésanté, etc.

Pour l’instant, le défi des fabricants est de rendre simple et conviviale une forme de communication jusqu’ici associée à l’ordinateur. L’idée étant de parvenir à un mode d’opération proche du téléphone, où l’on n’a qu’à appuyer sur un bouton pour qu’un appel en visioconférence soit lancé.

Un marché s’ouvre vraisemblablement où, d’ici une dizaine d’années au plus, des individus souhaiteront accéder à de la formation vidéo interactive en temps réel à partir de leur domicile. Or, on peut penser que la logique de distribution de ce mode de formation sera différente de celle connue jusqu’à présent au moyen des visioconférences de site à site.

Un outil de collaboration synchrone comme Via peut donner un aperçu de la dynamique d’un espace virtuel auquel tous les participants accèdent à partir de lieux physiques distincts. On peut aussi se demander si la mise en lien par vidéo des salons de plusieurs étudiants remplacera adéquatement la salle de classe...