Le SSF veille

Mois de la pédagogie universitaire 2014 : des activités collées à l’actualité qui resteront accessibles

par Sonia Morin

Avril est LE Mois de la pédagogie universitaire (MPU) et ce, depuis 10 ans. Le Service de soutien à la formation de l’Université de Sherbrooke, créateur et organisateur de cet événement, a profité de l’occasion pour sonder les enseignantes et enseignants sur la forme et le contenu du MPU. Qu’en ont dit les quelque 250 répondants?

  • La durée d’un mois est adéquate.
  • Avril est un bon mois pour la tenue du MPU.
  • L’heure du dîner est la plus propice.
  • La participation serait d’autant plus tentante si…

    • l’activité porte sur un sujet concret,
    • elle a lieu dans la faculté d’appartenance,
    • elle est animée par un expert, interne ou externe.

  • Les formules participatives ont la cote.
  • Le courriel demeure le meilleur moyen d’informer.
  • Les sujets qui intéressent le plus par ordre de préférence :

    • les formules pédagogiques,
    • l’évaluation des apprentissages,
    • les TIC en enseignement

  • La participation des étudiantes et étudiants au MPU est désirée.

Toutefois, plus de la moitié des répondants ont avoué qu’ils n’avaient pas participé à une activité du Mois de la pédagogie universitaire au cours des cinq dernières années; les deux principales raisons invoquées sont le manque de temps et le fait d’être nouvellement embauché.

Par ailleurs, quatre personnes sur cinq ignorent qu’il est possible de revoir les présentations des années antérieures. Corrigeons immédiatement cette lacune : voici comment atteindre les archives du MPU en passant par le site du SSF :

Cliquer pour agrandir

Vous trouverez dans cette page les présentations de cette année ainsi que celles des années antérieures.

Le MPU 2014 a été un grand cru. Sur les 23 activités proposées, plusieurs présentations et certaines captations seront bientôt disponibles, dont les suivantes.

  • Le diplôme du futur ressemblera-t-il à une pizza garnie avec la montée d’une nouvelle forme de microcertification, les badges? Visionnez les échanges animés entre France Myette, registraire, et Jean-Sébastien Dubé, coordonnateur de la veille et de la gestion des connaissances au Service de soutien à la formation.
  • Les learning outcomes (acquis d’apprentissage) sont la nouvelle tendance en matière d’évaluation. Visionnez la conférence Évaluer les qualités terminales dans un parcours de formation : l’expérience en génie de Roch Lefebvre, vice-doyen à la formation, et Catherine Pilon, adjointe au vice-doyen, Faculté de génie.
  • Les notes de cours en format électronique représentent une solution aux volumineux cartables et autre matériel de cours. Visionnez l’expérience en Faculté de médecine et des sciences de la santé Notes de cours en format électronique à la FMSS ‒ Où en sommes-nous? relatée par le professeur Hoa Doan Ho et le conseiller pédagogique Daniel Gladu.
  • Le mini-colloque Rendez-vous Réussite organisé par le Bureau de la registraire a présenté un atelier sur les facteurs de réussite, des données statistiques portant sur les cours Réussir mis en place à l’UdeS, de même que des discussions en table ronde portant sur l’enrichissement du cadre conceptuel de la réussite à l’UdeS. On a aussi réfléchi à l’établissement de communautés de pratique spécifiques portant sur la réussite étudiante. Par leur mise en place, on souhaite favoriser l’échange, la mise en commun et le partage d’initiatives susceptibles d’influencer positivement le succès des étudiantes et des étudiants.
  • Le colloque Internationalisation 3.0 portait spécifiquement sur l’intégration d’une expérience internationale et interculturelle dans la formation. Les participants ont eu l’occasion d’entendre des diplômés ayant profité de telles expériences et le témoignage d'une coordination de programme ayant mis en œuvre ces initiatives. Un cadre de référence institutionnel développé pour appuyer l’intégration des dimensions internationales et interculturelles dans la formation a été présenté par le biais d’un échange entre panélistes. Ces discussions ont permis de constater la variété des initiatives déjà en place à l’Université, ainsi que la diversité des façons de voir l’internationalisation des programmes. Pour favoriser le partage d’information et l’entraide, une communauté de pratique a été lancée.
  • La classe inversée constitue également une tendance dont la popularité ne se dément pas. Visionnez la table ronde pour savoir de quel côté tournera la classe du futur, animée par Jean-Sébastien Dubé, coordonnateur au Service de soutien à la formation. Y participaient trois professeurs et trois étudiants, qui ont fait état de leur expérience de la classe inversée.

Oui, le Mois de la pédagogie universitaire 2014 a été un grand cru et le Service de soutien à la formation tient à remercier toutes les personnes, membres du personnel et étudiants, de leur participation à ce succès. La pédagogie universitaire, c’est enseigner et apprendre, au présent comme au futur!

Perspectives SSF, mai 2014