Le rectorat à propos… du Perspectives SSF

Les coups de cœur de membres de nos directions

par Jean-Sébastien Dubé

Nous avons contacté des membres de l’administration de l’UdeS afin de connaître leurs articles « coups de cœur » en leur expliquant qu’il pouvait s’agir d’articles qui leur sont les plus utiles dans leur travail, de ceux qui leur ont « appris quelque chose de nouveau que vous ignoriez ou que vous n’aviez jamais vu présenté de cette façon » ou encore des articles qui les rendent fiers d’avoir accès à une veille de cette qualité…

Coups de cœur de la professeure Christine Hudon, vice-rectrice aux études

Dans sa réponse à notre demande, la professeure Hudon nous mentionne son « plaisir de revisiter les articles du Perspectives SSF », ainsi que fait d’avoir eu « bien du mal à choisir ».  Elle s’est tout de même arrêtée sur trois articles :  deux qui « abordent des questions que se posent toutes les personnes enseignantes » et un troisième qui « évoque l’implantation d’une innovation pédagogique ».

L’évaluation des apprentissages : quels défis? (Les débats de l’À propos, mai 2017, 6 min 16)

« Six minutes pour traiter de nombreuses questions autour de l’évaluation des apprentissages. Les modalités d’évaluation sont-elles toujours pertinentes, utiles, équitables? Mesurent-t-elles toujours bien ce que l’on veut mesurer? Le stress lié aux examens crée-t-il une distorsion dans la démonstration que l’étudiante ou l’étudiant doit faire des connaissances et compétences qu’il a acquises ou développées. L’évaluation, nous disent les deux chargés de cours, devrait ouvrir un dialogue entre la personne qui enseigne et celle qui apprend. Est-ce toujours le cas? Certainement pas. Comment peut-on tendre vers cet objectif? La vidéo ne donne pas toutes les réponses mais fournit de nombreuses pistes de réflexion. »

Points de vue d’étudiants sur l’évaluation des enseignements (Jean-Sébastien Dubé et Véronique Bisaillon, Le SSF veille, mai 2016)

« Ce n’est pas fréquent qu’on donne la parole aux étudiantes et étudiants dans les pages du Perspectives SSF. Pour cet article, le Service de soutien à la formation en a réuni huit inscrits dans les programmes de six facultés différentes. Ils nous livrent leur perception de ce qu’ils apprécient chez le personnel enseignant : la personne aime enseigner, maîtrise bien les contenus, ses cours sont vivants, il y a une valeur ajoutée à venir en classe, et elle s’assure régulièrement que la matière est comprise. Quand ils donnent leur appréciation d’un cours, les étudiantes et étudiants ont besoin de sentir que leurs commentaires donnent des résultats et contribuent à l’amélioration en continu des programmes. Comme les chargés de cours de l’article précédent, ils voudraient eux aussi que s’instaure un dialogue à partir de leur rétroaction. »

 « Ne touchez pas à mon examen ! » (Nathalie Lefebvre, Constance Denis et Marilou Bélisle, Réflexi2P, décembre 2019)

« Chaque année, nombreuses sont les personnes qui revoient leurs pratiques enseignantes et leurs formules pédagogiques. L’article rend compte du parcours de Marie-Michelle Gouin de l’École de gestion qui a repensé le design pédagogique de son cours et qui a fini par laisser tomber l’examen au profit d’autres modalités d’évaluation mieux alignées avec les cibles d’apprentissage et de formation. La professeure a bénéficié de l’accompagnement de l’Incubateur d’innovation pédagogique, l’i2P, un espace de création, d’échanges, de réflexion, de coconstruction et d’expérimentation axé sur l’expérience d’apprentissage en contexte d’innovations pédagogiques et curriculaires. L’i2P est situé à Longueuil, mais il accompagne aussi des personnes rattachées aux deux campus sherbrookois. C’est un projet financé par le vice-rectorat aux études et j’en suis très fière! Il est dirigé par Marilou Belisle, professeure au Département de pédagogie, en étroite collaboration avec le SSF, dont il relève. »

Coups de cœur de M. Serge Allary, vice-recteur adjoint aux études

Précédent directeur du Service de soutien à la formation – et donc éditorialiste du Perspectives SSF de 2011 à 2019 – Serge Allary propose deux coups de cœur, un article plus ancien et un tout récent.

Un pour tous et tous pour un? Compte-rendu d’une table ronde sur les travaux d’équipe, (Véronique Bisaillon, Le SSF veille, décembre 2017.

« Cet article aborde sans complaisance les enjeux du travail en équipe. Il est une illustration du « Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin » et nous questionne sur les objectifs de cette formule pédagogique et de ses conditions de succès. Appuyé par un vox pop des plus vrais, cet article, résumé particulièrement fidèle d’une table ronde, devrait être lu par toutes les personnes enseignantes et par toutes les étudiantes et les étudiants. La plupart s’y reconnaitront comme ce fut mon cas en me ramenant à la période pendant laquelle j’étais directeur du programme MBA. Bien des situations réelles, bien des questionnements et des réponses très pertinentes. »

Libérer ou ne pas libérer? Pistes de réflexion pour favoriser des décisions optimales (Véronique Bisaillon, Marianne Dubé et Serge Piché, Profession : citoyen, avril 2021).

« Libérer ou ne pas libérer ? Une question qui nous plonge dans les valeurs de l’éducation ouverte. Le savoir doit-il être un bien public ? Mon savoir est-il vraiment ma propriété ? Quels sont les coûts et les barrières issus de la protection du savoir ? Et bien d’autres… Responsable de la fabriqueREL qui s’est donné comme mission de favoriser le développement des ressources éducatives libres, mais aussi comme simple citoyen, je recommande fortement la lecture de cet article. Certaines et certains y découvriront une vision nouvelle, d’autres des réponses à leurs préoccupations. Toutes et tous, un processus de questionnement et d’orientation de décision. »

Coups de cœur du professeur Jean-Pierre Perrault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures

Chercheur, titulaire de chaire de recherche, directeur de recherche, passionné des études supérieures, récemment président de l’ACFAS, doit-on s’étonner des choix du professeur Perreault?

Avantages UdeS : pour faire passer les études 2e-3ecycles en vitesse supérieure (Jean-Sébastien Dubé, Le SSF veille, juin 2019)

« Je trouve que cet article positionne notre approche pour favoriser un meilleur encadrement pour nos étudiantes et nos étudiants dans les parcours de recherche.  Je dirais presque une approche « holistique » de l’encadrement. Je pense que nous en sommes à nous donner une place de chef de file dans le monde universitaire. »

Profession : chercheur – Les compétences aux cycles supérieurs (Jean-Sébastien Dubé et Sonia Morin, Le SSF veille, mai 2015)

« Considérant que les programmes à grade sont disciplinaires, et ceci est de première importance, mais que les personnes diplômées ont absolument besoin de se développer pour devenir des futures professionnelles et des futurs professionnels accomplis, la présentation des compétences transversales est clé. Cet article présente bien le sujet et sensibilise à son Importance. »

Au pays de la formation doctorale, la production de fin d’études se cherche!, (Sonia Morin, Le SSF veille, juin 2019)

« Quoi dire? Tellement d’actualité. J’ai beaucoup d’idées sur le sujet et ce thème sera sur ma liste de priorités pour l’année 2021-2022… »

Coups de cœur de doyennes et doyens

Le professeur Dominique Dorion, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, admet ne pas être un « lecteur assidu » du Perspectives SSF, mais il retient ces deux articles qui « l’avaient frappé ».

De son côté, la professeure Anick Lessard, doyenne de la Faculté des lettres et sciences humaines, aime à connaître les initiatives internes de l’UdeS. Elle a par ailleurs une pensée pour les personnes enseignantes qui s’interrogent sur la pédagogie et qui ont envie d’essayer de nouvelles formules d’enseignement. Ses choix reflètent certainement ses préoccupations.

Passeurs culturels: « des maîtres allumés pour inspirer des élèves allumés », (Jean-Sébastien Dubé, Ça se passe chez nous, juin 2020)

« J’apprécie particulièrement cette rubrique qui nous permet de voir ce qui se passe chez nous à l’échelle universitaire. Et j’ai été ravie de voir apparaître cet article sur l’initiative des « Passeurs culturels », un bel exemple de collaboration entre une faculté et un service pour la promotion et la transmission de la culture. »

C’est quoi ça, un tableau lumineux (lightboard)? (Jean-Sébastien Dubé, Le SSF veilleavril 2021)

« Le SSF veille a l’art de piquer notre curiosité. Et ma curiosité adore être piquée! Un bel exemple de cela est ce fantastique article sur le tableau lumineux. J’ignorais l’existence de cet outil, ainsi que le fait que l’UdeS en possède un qui est disponible à la communauté enseignante de l’UdeS qui souhaite l’utiliser. »

Numéro spécial : les littératies numériques (décembre 2019)

« Je ne pouvais pas me résoudre à choisir un article particulier de ce numéro de décembre 2019 sur les littératies numériques, que j’ai trouvé excellent. C’est donc un coup de cœur pour le numéro en entier! »