Tour des facultés : retour d’expériences et conseils

Faculté de médecine et des sciences de la santé : des coups de pouce à la chaîne

Lors du trimestre d’hiver 2020, le chargé de cours Mourad Gharbi a contribué à cinq cours différents et a ainsi participé à plus d'une quinzaine de périodes d'enseignement et d'évaluation à distance à la suite du confinement du 16 mars. L’automne prochain, il participera encore à plusieurs activités pédagogiques distinctes, ​la plupart à distance. Lorsqu’on lui demande comment s’est passée la fin du trimestre d’hiver, il s’exclame :
« ​Nous avons été en mesure de faire la conversion vers la formation à distance …avec beaucoup d'huile de cerveau! » 

Mourad Gharbi

M.Gharbi avait déjà expérimenté l’enseignement à distance ces dernières années, notamment grâce aux connaissances acquises dans le cadre du microprogramme en pédagogie des sciences de la santé. « Ça a été un gros plus dans toute cette épopée et ça m'a permis de donner un coup de pouce à plusieurs de mes collègues, particulièrement dans le premier mois de confinement. »  M. Gharbi reconnaît avoir lui-même reçu plusieurs coups de pouce de la part du conseiller pédagogique Frédéric Leblanc avec qui il a suivi une formation sur Teams et obtenu un soutien quant aux fonctionnalités avancées de cette plateforme. 

« Le fait d'être déjà familier avec la formation à distance m’a aussi permis d'essayer plusieurs modalités d’enseignement dans ce contexte : le magistral conventionnel, l'approche par problème, l'approche par raisonnement clinique, le travail avec plusieurs équipes simultanées, l’enseignement d'habilités psychomotrices en petits groupes. » 

Parmi les défis rencontrés, M. Gharbi soulève « que le maintien de la motivation peut être un enjeu en enseignement à distance. » En effet, il a remarqué que la participation dans le groupe pouvait nécessiter davantage d'encouragements. Il a observé également que la gestion des problèmes techniques en temps réel ajoutait un stress supplémentaire, particulièrement en lien avec les fluctuations de la qualité de la connexion Internet. Du point de vue technique, il a aussi constaté que l'utilisation de la projection et du partage de vidéos via Teams demeure inconstante (latence de l’audio par rapport à l’image, image saccadée, échec de la fonction synchronisation du système audio, etc.). 

M.Gharbi admet que la situation a aussi été pour lui l’occasion d’optimiser l’implantation d’un projet qui lui tenait à cœur. « Mon collègue François Cabana et moi-même avons la chance d'avoir obtenu un financement FIP (Fonds d'innovation pédagogique) pour un projet de classe inversée dans le cadre de l'enseignement d'habiletés psychomotrices. Nous avons ainsi pu nous familiariser avec plusieurs bonnes pratiques en enseignement à distance. De plus, l'utilisation efficiente de la plateforme Moodle a été cruciale dans la réalisation de ce projet. L'utilisation de vidéos complémentaires à l'enseignement ayant été très importante dans ce contexte, je me considère maintenant comme un cinéaste amateur! »