On surveille pour vous

Le microapprentissage permet aux employés d'accéder à un module de quelques minutes sur leur téléphone mobile ou sur leur tablette.
Photo : MaxPixel

Le microapprentissage : l'avenir de la formation continue en entreprise?

Le concept du microapprentissage, appelé aussi microlearning ou learning nuggets en anglais, connaît actuellement une croissance importante au niveau de la formation continue en entreprise. Dans un article d’EdTech Magazine, Meghan Bogardus Cortez définit le microapprentissage comme étant une méthode pédagogique préconisant l'assimilation de connaissances en petites sessions intenses de 10 à 15 minutes.

Une formule à succès

Le succès de Grovo, une entreprise new-yorkaise qui a construit sa réussite autour de modules vidéo très courts qu’elle vend aux entreprises, en témoigne. Ses revenus ont augmenté de 400 % en seulement un an et son nombre de salariés est passé de 100 à 200. Depuis sa création en 2010, l’entreprise a levé 65 millions de dollars. Elle souhaite dans un avenir proche développer ses contenus et la façon de les présenter. Grovo aimerait aussi traduire ses cours dans plusieurs langues (Gourdon, 2016). La raison de cette croissance est simple : le microapprentissage répond autant aux besoins des apprenants qu’à ceux des entreprises.

Le microapprentissage peut être soutenu par de nombreuses plateformes, y compris les médias sociaux, ce qui en fait un moyen de formation intéressant pour les entreprises

L'essentiel de cette approche est de raccourcir, de cibler et d'augmenter l’accessibilité de la formation.

Les caractéristiques essentielles du microapprentissage sont les suivantes (Thinkovery, 2018) :

  • centré sur l’apprenant : l’apprenant est au cœur de sa formation, il va chercher ses modules quand il en a besoin;
  • mobile : cette formation se doit d’être ATAWAD (anytime, anywhere, any device : accessible en tout temps, partout et sur n’importe quel appareil);
  • rapide : les capsules font entre 30 secondes et 5 minutes;
  • innovante : la formation ne se fait pas sous forme de parcours d’apprentissage « cadré »;
  • à la demande : les modules s’adaptent à la tâche qui est réalisée (ou qui va être réalisée dans un futur proche).

Une formule adaptée au monde du travail

En résumé, plutôt que d'avoir un atelier de plus de 15 minutes ou d’assister à une formation à distance, les employés peuvent accéder à un module de quelques minutes sur leur téléphone mobile ou sur leur tablette couvrant un aspect important de la formation désirée. C’est particulièrement intéressant quand on sait que, selon Ambient Insight, le marché mondial de l’apprentissage sur mobile devrait atteindre 14,5 milliards de dollars d'ici 2019. Les études actuelles soutiennent que le microapprentissage pourrait être la solution pour les cadres et leurs entreprises. Pourquoi? D’abord, parce que la nouvelle génération d'employés est plus à l'aise d'apprendre sur support numérique qu'elle ne l'est en classe. Ensuite, les capacités d'attention étant significativement plus courtes qu'elles ne l'étaient il y a 10 ans, le microapprentissage permet aux employés de se concentrer sur des périodes de temps intenses et très courtes.

Une formule personnalisée

Malgré le fait que les modules de microapprentissage puissent être perçus comme trop courts et plus informationnels que pédagogiques par certains, cette méthode pourrait être idéale pour les employeurs qui veulent trouver des façons créatives de personnaliser la formation continue qu'ils offrent à leurs employés. Il s’agit donc d’une formule à surveiller en matière de formation tout au long de la vie.

Sources

Bogardus Cortez, Meghan, « What is Microlearning: The Education Tactic Stopping Student Burnout Syndrome », EdTech Magazine, 12 janvier 2018.

Lynch, Matthew, « Is Microlearning the Future of Corporate Training? », The Tech Edvocate, 23 avril 2018.

Wybo, Gilles, « Résister à l’obsolescence des compétences », Stratégies Marketing Communication Médias Digital, 16 avril 2018.

Khurgin, Alex, 5 Rules for Successful Microlearning, Association for talent development, 13 septembre 2017.

Gourdon, Jessica, « Microapprentissage et Mooc "employé ou remboursé" : l'innovation made in USA », EducPros, 3 février 2016.

« Micro-Learning : Qu’est-ce que c’est en définitive? », Thinkovery, 16 janvier 2018.

À lire aussi

Gaulin, Francheska, « Bouchée d’apprentissage… Pour qui? Comment? », L’Éveilleur, 27 octobre 2017.

Abonnement au bulletin Perspectives SSF