Le fin mot

À l’heure actuelle, le niveau de connaissance et d’usage individuel et collectif des métadonnées varie beaucoup d’un domaine à l’autre, de même qu’entre les organisations d’un même domaine.
Photo : Flickr.com

Métadonnée

Il s’agit de données qui renseignent sur la nature d’autres données et qui permettent ainsi de les repérer plus facilement en vue de les utiliser de manière pertinente. Le terme « métadonnée », issu du champ des sciences de l’information, a vu son usage se généraliser avec l’avènement des TIC : il sert à désigner spécifiquement une information structurée, paramétrée, inscrite sur support numérique.

Dans un univers où il y a abondance de contenus numériques, les métadonnées peuvent faire toute la différence entre un contenu qui reste difficilement accessible et un contenu facilement découvrable. À titre d’exemple, des métadonnées sont automatiquement générées et associées à un document produit avec le logiciel Word pour en décrire ses caractéristiques, telles que :

  • l’auteur du document;
  • la date et l’heure de la création du fichier;
  • le nombre de mots qu’on y retrouve;
  • le dossier dans lequel le fichier est stocké; la date, l’heure et le nom de l’usager ayant effectué la dernière modification au document.

Avec l’essor du Web, les métadonnées deviennent essentielles pour faciliter le repérage des contenus numériques. Pour qu’un contenu en lien avec une requête de recherche soit facilement accessible, il doit d’abord avoir été décrit par des métadonnées standardisées par des normes internationales. Par exemple, il existe des métadonnées pour les images (EXIF et IPTC) et pour les fichiers MP3 (champs ID3). Les données de positionnement GPS peuvent être associées à un fichier pour indiquer où il a été créé.

Parmi les formats descriptifs à la fois simples et les plus répandus, le Dublin Core propose une base minimale pour partager des écrits scientifiques ou pédagogiques.

La norme de métadonnées du Dublin Core est un ensemble de 15 éléments simples mais efficaces pour décrire une grande variété de ressources documentaires partagées en réseau (nom du créateur, date, format, etc.). Sa structure a été établie par un consensus international de professionnels provenant de diverses disciplines telles que la bibliothéconomie, l’informatique et le balisage de textes, la communauté muséologique et d’autres domaines connexes. Elle est utilisée notamment par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives nationales Canada et la Bibliothèque nationale de France.

Avec l’essor du Web, les métadonnées deviennent essentielles pour faciliter le repérage des contenus numériques

Ainsi, un enseignant qui souhaiterait partager une ressource éducative libre (REL) et en faciliter le repérage pourrait décrire ce fichier (un exercice, un schéma, une vidéo explicative, etc.) au moyen des métadonnées précédemment mentionnées afin de le déposer dans un répertoire public tel que MERLOT (multimedia educational resource for learning and online teaching). De même, un enseignant qui cherche une telle ressource afin de la réutiliser dans son cours, dans une présentation ou dans un article de recherche arrivera à la retrouver au moyen de ces divers éléments.

À l’heure actuelle, le niveau de connaissance et d’usage individuel et collectif des métadonnées varie beaucoup d’un domaine à l’autre, de même qu’entre les organisations d’un même domaine. À travers le monde, des initiatives visent à relever les défis associés à l’utilisation des métadonnées pour faciliter la découvrabilité des contenus et la mesure de leur consommation, de même que la rémunération des ayants droit.

Enfin, notons qu’avec l’évolution technologique, les écrans rapetissent ou parfois disparaissent pour laisser place aux applications à commandes vocales qui utilisent les métadonnées pour repérer les contenus demandés oralement par leurs utilisateurs.

Sources

Office québécois de la langue française, Grand dictionnaire terminologique, « métadonnée », 2002.

Wikipédia, « Métadonnée ».

Observatoire de la culture et des communications du Québec de l’Institut de la statistique du Québec, État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels (PDF), octobre 2017.

Observatoire de la culture et des communications du Québec de l’Institut de la statistique du Québec, Glossaire – État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels (PDF), février 2018.

Abonnement au bulletin Perspectives SSF